23/11/2020 17:45
Les Français Thomas Ruyant (LinkedOut) et Charlie Dalin (Apicia) sont au coude à coude lundi 23 novembre dans le Vendée Globe, leur compatriote Jean Le Cam s'arrogeant la troisième place au détriment du Gallois Alex Thomson, contraint à des réparations.
>>Vendée Globe : Thomson accélère après voir cédé du terrain
>>Vendée Globe : Alex Thomson a déjà la tête dans l'hémisphère sud

Le skippeur français Thomas Ruyant à bord de son monocoque LinkedOut, lors d'une sortie en mer au large de Lorient, le 9 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon le pointage de lundi 23 novembre à 04h00 GMT, Ruyant devance Dalin de seulement 7,2 milles nautiques, loin devant le doyen de la flotte Jean Le Cam qui, à bord de son voilier d'ancienne génération, se situe à plus de 250 milles du premier.

Obligé de réparer des dommages structurels sur son monocoque (poutre située à l'avant), Thomson, l'un des favoris, passe donc en quatrième position, à 270 milles de Ruyant.

Les "foilers" de Ruyant, Dalin et Thomson sont des voiliers équipés d'appendices latéraux qui leur permettent de s'élever au-dessus de l'eau et donc d'accroître leur vitesse, contrairement aux monocoques traditionnels des autres concurrents.

Classement lundi 23 novembre à 04h00 GMT :

1. Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut) à 19.546,4 milles de l'arrivée

2. Charlie Dalin (FRA/Apivia) à 7,2 milles du premier

3. Jean Le Cam (FRA/Yes we Cam !) 250,2

4. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) 270,1

5. Kevin Escoffier (FRA/PRB) 283,7

6. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2) 353,4

7. Yannick Bestaven (FRA/Maître Coq IV) 359,6

8. Boris Herrmann (GER/Seaexplorer-Yacht Club de Monaco) 360,7

9. Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec) 389,1

10. Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur) 424,9
...

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !