31/03/2018 09:36
Située à environ 50 km au sud-est de Hô Chi Minh-Ville, la zone d’écotourisme de Vàm Sat offre aux visiteurs des paysages naturels sauvages. On peut s’y rendre en voiture, en bateau ou en bus. Visite guidée.
>>Un écrin vert pour les amoureux de la nature
>>À la découverte de la mangrove de Vàm Sat

Canotage sur la rivière Vàm Sat.
Photo : Saigontourist/CVN

Vàm Sat est une destination qui ravira tous les amoureux de la nature et des grands espaces. Ce site offre le meilleur aux voyageurs intéressés par les mangroves, la marche, le vélo en forêt, la pêche, le camping ou encore l’observation des oiseaux…

En 2000, la mangrove de Cân Gio a été reconnue par l’UNESCO comme Réserve mondiale de biosphère ; Vàm Sat est située dans sa partie centrale. En 2002, cette dernière a été reconnue par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) en tant que "zone d’écotourisme durable".

Dans la mangrove de Cân Gio, parmi les centaines d’espèces végétales recensées, ce sont les mangliers qui sont les plus abondants. Ils contribuent à la protection et au développement de cette mangrove, véritable "poumon vert" de Hô Chi Minh-Ville. La faune n’est pas en reste avec des centaines de roussettes (grosses chauves-souris) et une réserve d'oiseaux.

La réserve d'oiseaux de Vàm Sat couvre 602,5 ha (dont une zone centrale de 126,2 ha). Là, cohabitent 26 espèces dont 11 d'oiseaux aquatiques. La nourriture y est très abondante grâce aux systèmes fluviaux entrelacés et aux étangs de crevettes environnants. Entre avril et octobre, c’est la saison de nidification. Dans les tours d'observation de 18 m de haut, les visiteurs peuvent observer les oiseaux sans les déranger.

Un plat proposé à Vàm Sat.
Photo : Saigontourist/CVN

Dans le "marais aux chauves-souris" (Dâm Doi) vivent des centaines de roussettes d’une envergure de 0,8 à 1m.

Frugivores, elles peuvent parcourir 60 km chaque nuit à la recherche de leur nourriture.

Outre ces sites naturels, Vàm Sat propose également des espaces de loisirs, mais toujours associés à la nature. Ainsi, un "marais aux crocodiles" offre aux visiteurs la possibilité de tenter l’expérience de la pêche aux sauriens. Frissons garantis ! Une autre zone est réservée à un bestiaire captif comprenant cerfs, sangliers, paons... Il existe aussi une zone de pique-nique proposant pêche de nuit, balades en “bateau-panier” ou en pédalo, traversée de ponts suspendus, feux de camp...

Côté plaisirs de la table, Vàm Sat ne déçoit pas avec ses spécialités locales, notamment le canard, le ba khia (une espèce de crabe) et le sanglier…, et ce à des prix incroyablement bas.

Comment s’y rendre ?

Des touristes découvrent Dâm Doi, le marais aux chauves-souris.
Photo : Saigontourist/CVN

Au départ de Hô Chi Minh-Ville, plusieurs options s’offrent à vous (par voie terrestre ou fluviale).

En voiture ou moto : depuis le centre-ville, prendre la rue Huynh Tân Phat, continuez tout droit sur environ 13 km jusqu'au bac de Binh Khanh. Après avoir traversé la rivière, prendre la direction de la plage de Cân Gio. Faire encore 10 km jusqu’à l'intersection Ly Nhon et tournez à droite. Continuez 21 km via les ponts de Vàm Sat et Gôc Tre, ensuite tournez à gauche vers la zone touristique de Vàm Sat.

Voie navigable : les visiteurs peuvent partir du quai de Tân Cang pour aller directement à Vàm Sat. La voie navigable a ceci de plus qu'elle permet d’admirer de magnifiques paysages rivu-laires et d’observer la vie des pêcheurs locaux.
 
Trung Khánh/CVN






 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.