04/07/2018 20:08
Dans la conjoncture où le Vietnam devient le pays à revenu moyen inférieur, les aides des organisations non gouvernementales (ONG) étrangères restent de plus en plus restreintes. Par ailleurs, ces organisations continuent à partager les difficultés avec le Vietnam.
>>Conférence-bilan des aides des ONG étrangères 2013-2017
>>L’amélioration de l’efficacité des ONG au Vietnam en débat
>>Le Vietnam honore 30 organisations non gouvernementales étrangères

Une employée de l'ONG américaine Starkey Hearing Foudation a été envoyée en mai dernier à Khanh Hòa (Centre) pour le programme "Soins auditifs de la communauté". Photo: Phan Sau/VNA/CVN

À l’occasion des 21 ans d’activité du Comité de travail sur les ONG étrangères, Dôn Tuân Phong, vice-président du Comité, a accordé une interview à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).

Le nombre des ONG étrangères venues au Vietnam augmente de plus en plus, avec plusieurs programmes et projets d’aide humanitaire et au développement de grande envergure. Les aides des ONG étrangères ont activement contribué à la réduction de la pauvreté et au développement durable du Vietnam, a fait savoir Dôn Tuân Phong.

D'après lui, l’Union des organisations d’amitié du Vietnam a fait des efforts pour élargir la coopération avec les ONG étrangères, en mobilisant leur assistance financière au service du développement socioéconomique du pays. L’union propose au Premier ministre d’examiner et d’approuver le programme national de mobilisation auprès des ONG étrangères pour la période suivante.

Le programme national de mobilisation auprès des ONG étrangères donne la priorité aux activités d’aide de ces organisations. Grâce à cela, la mobilisation des aides a connu des résultats encourageants. De 1996 à 2017, la valeur des aides des ONG étrangères décaissées a atteint plus de 4,1 milliards de dollars. Il s’agit d’une ressource importante qui aide à régler des difficultés dans l’économie et la société, notamment la lutte contre la pauvreté et le développement durable.

Bien que le Vietnam devienne un pays à revenu moyen inférieur, il reste beaucoup de difficultés et défis à être réglés radicalement, notamment les conséquences laissées par la guerre, les séquelles de l’agent orange/dioxine, les impacts du changement climatique. Tous les difficultés et défis donnent les opportunités aux ONG étrangères en tant que partenaires du Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.