06/12/2019 14:51
Un atelier international sur le rôle du comité national de l’UNESCO au Vietnam, dans la conservation et la promotion des patrimoines culturels et naturels vers le développement durable, a été inauguré ce jeudi 5 décembre dans la province de Ninh Binh (Nord).
>>L’UNESCO soutient l’artisanat autour des patrimoines
>>Partage d’expériences sur les Mémoires du monde de l’UNESCO

Mai Phan Dung, secrétaire général du comité national de l’UNESCO au Vietnam lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier.

Organisé par le comité national de l’UNESCO au Vietnam en collaboration avec le comité populaire de la province de Ninh Binh, cet atelier de deux jours devrait attirer plus de 100 délégués et experts vietnamiens et étrangers.

Cet événement a pour but de proposer des politiques en faveur des patrimoines vers un développement durable ; de fournir des informations sur la conservation des patrimoines et sur le rôle du comité national de l’UNESCO au pays ainsi que de sensibiliser le public à ce sujet.

Jusqu’à présent, l’UNESCO a décerné au total, 39 titres de patrimoine dont 8 titres culturels et naturels pour le Vietnam” a informé Mai Phan Dung, secrétaire général du comité national de l’UNESCO au Vietnam lors de la cérémonie d’ouverture.

Vue générale de l’atelier.

Le Parti Communiste du Vietnam, l’État et le gouvernement s’intéressent toujours à la conservation et la promotion des patrimoines, a-t-il ajouté. 

Selon lui, les patrimoines culturels et naturels subissent les effets négatifs de la croissance économique. Il est donc nécessaire de poser les bonnes questions sur la manière d’équilibrer le développement et la conservation du patrimoine.

"Le comité national de l’UNESCO au Vietnam joue un rôle important dans la conservation et la promotion des patrimoines du pays" a confié Michael Croft, représentant en chef du bureau de l'UNESCO à Hanoï. Avant d’ajouter : "Cet atelier contribue à valoriser les valeurs des patrimoines tout en renforçant le rôle des hommes, de la communauté, des entreprises dans les activités de conservation".

Nguyên Van Truong, directeur de l’entreprise Xuân Truong, de la province de Ninh Binh lors de son intervention.

Lors de son intervention, Nguyên Van Truong, directeur de l’entreprise Xuân Truong, de la province de Ninh Binh a affirmé qu’il existe 3 piliers dans la conservation des patrimoines : l’amélioration de la vie des habitants locaux ; la protection de l’environnement vers le développement durable ; et la promotion du tourisme spirituel.

Par exemple, si auparavant le revenu annuel d’un habitant de la province de Ninh Binh était seulement de 100 USD, maintenant il pourrait gagner environ 3.000 USD par an grâce aux projets du complexe touristique de Tràng An. Il s’agit d’une coopération publique - privée réussie.

Les participants de cet atelier ont pu échanger et partager leurs bonnes pratiques, ainsi que leurs opinions sur les enjeux dans la gestion, la conservation et l’exploitation des patrimoines du Vietnam et des autres pays, dont la Mongolie, la République de Corée.
 
Texte et photos : NguyênTùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh Le Têt arrive dans quelques jours. Si vous cherchez le lieu idéal pour le fêter, pensez à la région autour du lac de retenue de Hoà Binh. Vous ne serez pas déçus !