23/08/2021 21:41
Le laboratoire franco-autrichien Valneva a annoncé lundi 23 août avoir commencé la soumission progressive de sa demande d'autorisation de son candidat-vaccin contre le COVID-19 auprès des autorités de la santé britannique.
>>Londres commande à Valneva 40 millions de doses supplémentaires de son vaccin
>>Virus : les vaccinations accélèrent, pas d'immunité collective attendue en 2021

Le Premier ministre britannique Boris Johnson lors d'une visite sur le site du laboratoire Valneva à Livingston, en Ecosse, le 28 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les essais de phase 3 du laboratoire, destinés à prouver l'efficacité réelle d'un traitement avant une éventuelle mise sur le marché, sont toujours en cours.

Il espère "qu'une autorisation initiale pourrait lui être accordée d'ici la fin 2021" pour la mise sur le marché.

Valneva a d'ores et déjà signé un contrat avec le Royaume-Uni pour livrer ce vaccin en cas d'essai positif.

La première partie des essais de phase 3 se déroule au Royaume-Uni, mais Valneva a lancé début en août "un essai complémentaire" en Nouvelle-Zélande, auprès de personnes de plus de 56 ans. 

Le laboratoire utilise un vaccin à virus désactivé, une technologie plus classique que celles des vaccins actuellement approuvés dans l'Union européenne : Pfizer-BioNTech et Moderna, qui sont à ARN messager, et AstraZeneca et Johnson & Johnson, qui fonctionnent par vecteur viral.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.