21/07/2020 15:58
Le 20 juillet, le ministre par intérim de la Santé Nguyên Thanh Long s’est entretenu par visioconférence avec le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la région Pacifique occidental, Takeshi Kasai.
>>Le ministère de la Santé guide l’évaluation de la sécurité des hôpitaux
>>Meeting pour un Vietnam en bonne santé
>>Combat acharné pour sauver le plus grave patient du COVID-19

Le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé pour la région Pacifique occidental, Takeshi Kasai, lors de l'entretien par visioconférence avec les responsables du secteur de la santé du Vietnam.

L'entretien par visioconférence entre le ministre par intérim de la Santé Nguyên Thanh Long et le directeur régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour la région Pacifique occidental, Takeshi Kasai, a réuni également le représentant de l’OMS au Vietnam, Kidong Park, la directrice des Programmes de contrôle des maladies de l’OMS pour la région et les responsables du ministère de la Santé du Vietnam.

A cette occasion, le directeur régional Takeshi Kasai a félicité le professeur-docteur Nguyên Thanh Long pour sa prise de fonction en tant que ministre de la Santé par intérim. Il a également apprécié les réalisations du Vietnam dans la lutte contre le virus COVID-19 et qu’il s’établit comme un modèle à suivre, le pays n’ayant enregistré aucun décès lié à l’épidémie jusqu’à présent. 

Le directeur régional de l’OMS pour le Pacifique occidental a fait savoir qu’il y a environ 160 vaccins candidats contre le COVID-19. Toutefois, la production en masse de vaccins constitue une difficulté majeure, notamment pour garantir la sécurité et l’efficacité de leur usage.

Nguyên Thanh Long, a abordé la question des tests rapides et vaccins contre le COVID-19 et a notamment exprimé son souhait que l'OMS continue de fournir un appui technique au Vietnam dans le développement de tests de dépistage rapides, précis et à faible risque. Le Vietnam conduit également des recherches pour l’élaboration d’un vaccin contre le COVID-19 et aimerait être soutenu par l'OMS.

Lutter contre la pandémie

Dr Kasai a estimé que le Vietnam dispose d'une équipe de recherche compétente et a déployé les directives appropriées pour lutter contre la pandémie, de sorte qu'il lui est possible de développer des vaccins. Il a également salué les bonnes réalisations du pays dans la lutte et la prévention contre l’épidémie.

Le directeur régional a déclaré que le Japon et la Corée du Sud développent également des kits de dépistage rapide et que tous les moyens doivent être mobilisés avec flexibilité pour lutter contre le COVID-19.

Lors de cette séance de travail, le directeur Takeshi Kasai a aussi informé ses interlocuteurs de la 71e session de l’OMS pour le Pacifique occidental (RCM 71) qui se tiendra en octobre prochain sous forme de visioconférence. L’événement aura pour contenus principaux : la vaccination, le vieillissement en bonne santé de la population et une plus grande accessibilité à la chirurgie en termes de prix et de qualité.

Texte et photo : Hoàng Lan-MS/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

Hanoï : 1,2 million de touristes en juillet Selon le Service du tourisme de Hanoï, la ville a attiré en juillet près d’1,2 million de visiteurs, soit une hausse de 51,2% par rapport au mois précédent.