08/03/2018 22:14
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré jeudi 8 mars que les aides publiques au développement (APD) doivent être exclusivement affectés aux investissements pour le développement.
>>La République de Corée octroie au Vietnam 1,5 milliard de dollars d’APD entre 2016 et 2020
>>Vietnam - Japon : renforcement de l’efficacité de l’utilisation de l’APD

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) préside la réunion sur les aides publiques au développement, le 8 mars à Hanoï. Photo : Duong Giang/VNA/CVN

S’adressant à une réunion sur la gestion des prêts et crédits sous forme d’APD, le chef du gouvernement a demandé de resserrer la gestion et d’améliorer l’efficacité de l’utilisation de ces emprunts, y compris pour les projets d’assistance technique, pour mieux servir le développement.

Si le principe selon lequel les emprunts seraient contractés uniquement pour financer les dépenses pour les investissements de développement, et non pas les dépenses courantes, a fait l’unanimité, ces dépenses ont encore prêté à des interprétations différentes dans les projets d’APD.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a estimé qu’il faudrait élaborer des critères plus clairs sur les dépenses d’investissement pour le développement et les dépenses courantes dans les projets d’APD, et a chargé le ministère des Finances de clarifier les notions et de lui en rapporter.

Le Vietnam va continuer d’emprunter pour ses infrastructures, mais il devra veiller à ce que son endettement ne dépasse pas la limite fixée par l’Assemblée nationale, 65% du PIB national durant la période 2016-2020, et à ce que les crédits soit efficacement utilisés.

Selon la Résolution N°07 en date du 18 novembre 2016 du politburo du Parti sur les options et solutions visant à restructurer le budget de l’État, les dépenses d’investissement pour le développement se situent à environ 25-26% et les dépenses courantes sont inférieures à 64%. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.