27/08/2020 17:41
Le Japonais Kei Nishikori a annoncé mercredi 26 août être désormais négatif au coronavirus, mais avoir tout de même décidé de déclarer forfait pour l'US Open qui doit débuter lundi 31 août à Flushing Meadows.
>>Tennis : Djokovic prend le contre-pied de Nadal et disputera l'US Open
>>Tennis : Kuznetsova renonce à l'US Open en raison du COVID-19

Le Japonais Kei Nishikori lors du 3e tour de l'US Open 2019, à Flushing Meadows, le 30 août. Photo : AFP/VNA/CVN

"Je suis heureux d'annoncer que j'ai été testé négatif au COVID", a écrit Nishikori, 31e joueur mondial, sur les réseaux sociaux.

"Je reprendrai doucement mon entraînement prévu demain. Cela dit, j'ai (en concertation avec mon équipe) décidé de faire l'impasse sur l'US Open cette année. Après une si longue pause, je pense que jouer des matches au meilleur des cinq sets n'est pas très malin tant que je ne suis pas totalement prêt à la faire. C'est décevant, car j'adore l'US Open où j'ai de grands souvenirs", a-t-il expliqué.

Nishikori, âgé de 30 ans, avait annoncé vendredi dernier 21 août qu'il était encore positif au coronavirus et qu'il allait rester en quarantaine jusqu'au début de cette semaine.

Finaliste de l'US Open en 2014, Nishikori avait été testé positif le 16 août en Floride et avait dû déclarer forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati qui a été déplacé et a débuté samedi sur les mêmes courts que l'US Open.

L'US Open a déjà enregistré les forfaits du tenant du titre espagnol Rafael Nadal (en raison des conditions sanitaires), du Suisse Roger Federer, blessé, de la tenante du titre canadienne Bianca Andreescu (insuffisamment préparée) et de la N°1 mondial australienne Ashleigh Barty (craintes liées au COVID-19).

En revanche le N°1 mondial serbe Novak Djokovic, le Britannique Andy Murray et l'Américaine Serena Williams doivent participer au tournoi du Grand Chelem new-yorkais.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.