06/09/2018 23:07
Le Japonais Kei Nishikori, ex-N°4 mondial aujourd'hui 19e, s'est qualifié pour le dernier carré de l'US Open en venant à bout du Croate Marin Cilic, N°7 mondial, en cinq sets (2-6, 6-4, 7-6 (7/5), 4-6, 6-4) après plus de quatre heures de match, mercredi 5 septembre à New York.
>>US Open: au bout de l'effort et de la nuit, Nadal survit au crash test Thiem
>>US Open: désillusion majuscule pour Federer, battu par le 55e mondial

Le Japonais Kei Nishikori, vainqueur en quart de finale de l'US Open contre le Croate Marin Cilic, le 5 septembre à New York.
Photo: AFP/VNA/CVN

À 28 ans, Nishikori atteint sa troisième demi-finale en Grand Chelem, toutes à Flushing Meadows, mais la première depuis son retour d'une blessure et d'une opération au poignet droit qui l'ont éloigné six mois du circuit, d'août 2017 à février dernier.

Pour une place en finale, le Japonais affrontera l'ex-N°1 mondial Novak Djokovic ou l'Australien John Millman (55e), opposés en soirée. L'affiche de la première demi-finale est déjà connue: le N°3 mondial Juan Martin del Potro défiera le N°1 mondial Rafael Nadal.

Au passage, Nishikori a pris sa revanche sur Cilic, qui l'avait privé de trophée en finale de l'US Open en 2014. Mal embarqué, mené 6-2, 4-2, le Nippon s'est complètement relancé dans la partie en empochant quatre jeux de suite pour égaliser. Puis il a viré en tête deux sets à un.

Mais le Croate de 29 ans, revenu de nulle part au troisième tour après avoir été mené deux manches à zéro par la promesse australienne Alex de Minaur (19 ans), n'a pas renoncé. Il a toutefois fini par craquer sur son service dans le set décisif, après avoir dans un premier temps rattrapé un break de retard.

"C'était difficile, surtout à la fin quand j'étais devant et qu'il est revenu, mais je me suis battu sur tous les points même si j'étais vraiment fatigué", a expliqué Nishikori.

Ce retour en demi-finale, comme en 2016, promet au Japonais, tombé au 39e rang mondial début avril, de se rapprocher, au moins, des portes du top 10 à l'issue de la dernière levée du Grand Chelem de la saison.

Le tennis japonais est à la fête: plus tôt dans la journée, Naomi Osaka était devenue, à vingt ans, la première joueuse nippone à rallier le dernier carré en Grand Chelem depuis vingt-deux ans.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.