27/11/2018 10:19
Depuis début novembre, l'Hôpital général de Sài Gon met en œuvre à titre expérimental un nouveau système de secours.
>>Conférence internationale sur la médecine d’urgence à Ninh Binh
>>Des cabinets du médecin de familles dans les quartiers résidentiels
>>Hô Chi Minh-Ville : les premiers postes de secours vont ouvrir
>>Une cinquième antenne du 115 à Hô Chi Minh-Ville

Une équipe d’urgentistes utilise les premières motos spécialisées pour secourir les patients.

Les ambulances du 115 peinent à se faufiler dans les ruelles et perdent du temps dans le trafic, remarque le docteur Nguyên Khac Vui. Mais certains cas d’urgence ne peuvent pas attendre dans les embouteillages. Ainsi, l'Hôpital général de Sài Gon a demandé au Service municipal de la santé son accord pour mettre en place à titre expérimental des secours d’urgence à deux roues. L’objectif est de permettre aux urgentistes d’administrer les premiers soins plus rapidement aux  patients.

Deux motos d’urgence sont déjà prêtes. Elles sont équipées de trois sacs contenant du matériel médical d’urgence dont des électrocardiographes et des trousses de premiers soins. Elles sont identifiées par le logo du Centre d’urgence 11, que portent aussi les urgentistes. Mais ces véhicules de secours à deux roues ne sont pas encore équipés de sirène prioritaire, ce qui oblige les urgentistes à respecter les règles de circulation.

"Après une période expérimentale, nous demanderons au Service municipal de la Santé l’autorisation d’utiliser des signaux prioritaires pour nos véhicules d'urgence à deux roues comme les ambulances par exemple", a déclaré Nguyên Khac Vui.

Ce service coûte actuellement 500.000 dôngs hors médicaments et prestations médicales. Ces frais d'urgence ne seront pas pris en charge par l'assurance maladie.

Tang Chi Thuong, directeur adjoint du Service municipal de la santé, a indiqué que si l'Hôpital général de Sài Gon a été choisi comme établissement-pilote, c’est parce qu’il est situé en centre-ville, là où les ruelles sont le plus difficilement accessibles en ambulance.

"Nous espérons qu'avec l'utilisation des véhicules à deux roues, les équipes d'urgence pourront secourir nos patients plus rapidement et à temps. En plus, l'ambulance traditionnelle prendra en charge des équipes d’urgence en moto", a expliqué Tang Chi Thuong.

Texte et photo: Quang Châu/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Kiên Giang: de nombreuses promotions au Saigon - Phu Quôc Resort & Spa La zone de villégiature Saigon - Phu Quôc, située sur la pittoresque île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), propose de nombreux programmes promotionnels d’ici la fin de l’année.