13/05/2021 17:06
Le premier prix de la 50e édition du concours de composition épistolaire de l’Union postale universelle (UPU) au Vietnam a été décerné à Dào Anh Thu, élève de la 8e classe du collège Nguyên Huy Tuong, à Hanoï, pour sa lettre à sa petite sœur née alors que sa mère recevait un traitement contre le COVID-19.
>>Une collégienne vietnamienne gagne le 3e prix du 49e concours de l'UPU
>>Remise des prix du 49e concours de composition épistolaire de l’UPU

Dào Anh Thu, élève de la 8e classe du collège Nguyên Huy Tuong, a gagné le premier prix du concours de l’UPU au niveau national.
Photo : NDEL/CVN

Après plus de trois mois de lancement, la 50e édition du concours de composition épistolaire de l’Union postale universelle (UPU) au Vietnam s'est achevée avec le premier prix décerné à Dào Anh Thu, élève de la 8e classe du collège Nguyên Huy Tuong, à Dông Anh, Hanoï, pour sa lettre à sa petite sœur née alors que sa mère recevait un traitement contre le COVID-19.

Il s'agit du 33e concours organisé au Vietnam par les ministères de l'Information et de la Communication, de l’Éducation et de la Formation, le Comité central de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh, l’Association des écrivains vietnamiens, la Compagnie générale de la Poste du Vietnam (Vietnam Post) et le Journal "Thiêu niên Tiên phong" (Jeunes pionniers).

Lancé en décembre 2021, le concours ayant pour thème le COVID-19. Il a reçu plus d'un million de candidatures d'élèves de 63 provinces et villes.

Selon les organisateurs, la plupart des lettres racontaient leurs expériences lorsque les élèves ont dû rester à la maison, ne pouvaient pas aller à l'école, ne connaissaient pas le style d'apprentissage en ligne mais se réunissent avec leur famille, et partagent des sentiments d'amour pour grands-parents, parents, frères et sœurs... Il y a des lettres envoyées à des proches avec beaucoup d'émotions sincères, simples et touchantes, telles que : À un bébé né pendant la saison épidémique du COVID-19 ; à la mère qui est  médecin  en première ligne pour lutter contre l'épidémie, au ''père adoptif'', qui est un garde-frontière...

Dào Anh Thu, élève du collège Nguyên Huy Tuong, district de Dông Anh, à Hanoï, a gagné le premier prix du concours de l’UPU au niveau national. Elle a choisi l'idée d'envoyer une lettre à sa petite sœur née alors que sa mère était traitée pour le COVID-19 à l'Hôpital central des maladies tropicales, pour parler des difficultés et des épreuves des médecins ainsi que leurs contributions à la prévention contre la pandémie. Cette lettre a été traduite en anglais et en français pour participer au 50e concours de composition épistolaire de l’UPU au niveau international.

Le comité d’organisation a aussi remis trois deuxième prix, cinq troisième prix et 30 prix d’encouragement aux autres compositions.

Destiné aux jeunes de moins de 15 ans, le concours en 2021 avait pour thème ''Écris une lettre à un membre de ta famille au sujet de ton expérience de la pandémie de COVID-19''. Le message ne devait pas dépasser plus de 800 mots.

Lancé en 1971, ce concours a pour but d'améliorer la connaissance des jeunes sur les problèmes sociaux ainsi que leurs capacités en écriture, et de les aider à mieux comprendre le rôle de la poste dans la vie. Chaque année, l'UPU choisit un sujet différent. 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Séjour chez l’habitant Le séjour chez l’habitant se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les visiteurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.