19/05/2016 17:08
L’Université indochinoise a été créée par les Français le 16 mai 1906 à Hanoi. Elle est la première institution universitaire au Vietnam.
Cet établissement d’enseignement supérieur institué en Indochine a été créé au service d​e l'objectif de gouvernance en Colonie et de propagande des influences de la civilisation européenne. Ensuite, cette école a ouvert plusieurs ​cursus d’éducation moderne, devenant un point de repère historique important dans le processus de développement de l’éducation vietnamienne.

L’Université indochinoise, première institution universitaire au Vietnam.
Photo : Linh TLe/CVN

Cette école a contribué à la formation d’une génération dorée d’intellectuels comme l'intellectuel Nguyên Van Huyên, le mathématicien Hoàng Xuân Han, le professeur Trân Van Giàu, l'intellectuel Nguyên Van Tô, l’historien Dào Duy Anh, le lettré Duong Quang Hàm, le général Vo Nguyên Giap, l’écrivain Thach Lam, l’écrivain Dang Thai Mai, liste non exhaustive.

Depuis 1945, l’Université indochinoise a été respectivement renommée en Université nationale du Vietnam puis Université de Hanoi. Cette école a été baptisée Université nationale de Hanoi, nom qu'elle conserve depuis 1993.

Si l’Université indochinoise marquait le début de l’enseignement universitaire suivant le modèle moderne du monde, l’Université nationale de Hanoi est la suite du modèle de l’enseignement universitaire multi-branches, multi-domaines et se ​hisse à une nouvelle hauteur. Depuis 1993, l’Université nationale de Hanoi a formé des dizaines de milliers scientifiques de haut niveau, lesquels ont grandement contribué à l’essor du pays.

En 110 ans, l’Université nationale de Hanoi d’aujourd’hui, aux côtés de celle de Ho Chi Minh-Ville, affirme de plus en plus sa position d’établissement supérieur d'élite du pays.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.