29/09/2021 23:35
Hô Chi Minh-Ville et de nombreuses localités ont commencé la nouvelle année scolaire 2021-2022, ont redoublé d’efforts et d’inventivité pour veiller à ce que les enfants, notamment ceux en difficulté, restent en bonne santé et protégés et continuent d’apprendre.
>>Hô Chi Minh-Ville veille sur les enfants orphelins à cause du COVID-19
>>COVID : les enfants devenus orphelins ne sont pas seuls

Évacuation des enfants domicilés dans l’arrondissement de Thanh Xuân à Hanoï après la découverte des cas d’infection au coronavirus. 
Photo : VNA/CVN

Dans la mégapole du Sud, le plus durement touchée par la crise du COVID-19, de nombreuses personnes, notamment les travailleurs autonomes qui ont perdu leur emploi à cause de l’épidémie, peinent à subvenir à leurs besoins et à s’occuper de leurs enfants.

En dépit d’un ralentissement de la propagation du virus, les retombées sociales du COVID-19 sont brutales et dévastatrices. Les pressions que le Covid-19 exerce sur la société ont de lourdes conséquences sur la vie des enfants, notamment les enfants les plus vulnérables – sur leur sécurité, sur leur bien-être et sur leur avenir. 

Selon les chiffres du secteur de l’éducation de Hô Chi Minh-Ville, plus de 70.000 élèves sont confrontés à des difficultés en raison du manque d’équipements, d’accès à l’Internet et d’aide parentale dont ils ont besoin pour poursuivre leur apprentissage.

Mais la distanciation sociale ne doit pas arrêter l’apprentissage. Le secteur de l’éducation de Hô Chi Minh-Ville se fixe un double objectif d’assurer la prévention et le lutte contre l’épidémie et de mettre en œuvre les tâches assignées pour la nouvelle année scolaire.

La devise étant “cesser d’aller à l’école, ne jamais cesser d’apprendre”, le secteur municipal de l’éducation et plusieurs unités et organisations ont travaillé ensemble à l’élaboration des solutions permettant aux enfants d’apprendre en ligne.

Les initiatives se sont multipliées pour soutenir la scolarité des enfants, à commencer par l’"ATM smartphones", un modèle mis en place par les enseignants du collège Minh Duc, dans le premier arrondissement, pour offrir aux élèves déshérités des smartphones et tablettes d’occasion pour suivre leurs cours en ligne.

Début septembre, l’Union des pionniers d’avant-garde de Hô Chi Minh-Ville et le Le Centre de promotion scientifique et technologique de la jeunesse (TST) dépendant de l’Union de la jeunesse communiste de Hô Chi Minh-Ville ont lancé un programme similaire pour venir en aide aux élèves en difficulté.

Le directeur adjoint du Service municipal de l’éducation et de la formation Duong Tri Dung a fait savoir que les programmes d’aide à l’équipement, soutenus par les autorités et les bienfaiteurs, ont été déployés en faveur des élèves.

Dans les mois à venir, le secteur continuera à prêter son concours à plus de 40.000 élèves restants en situation difficile et privés de moyens pour poursuivre leur apprentissement à distance, a-t-il indiqué.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.