31/08/2018 23:09
L'enseigne japonaise de vêtements Uniqlo a l'intention d'ouvrir son premier magasin à Hô Chi Minh-Ville à la fin 2019.
>>Le marché des vêtements de protection solaire s’anime
>>La Compagnie par actions de confection N°10 coopère avec des partenaires japonais

Uniqlo souhaite apporter aux consommateurs vietnamiens des vêtements quotidiens LifeWear de haute qualité et abordables. Photo: Zing/CVN

Selon Tadashi Yanai, président du Conseil d'administration et président du groupe et directeur exécutif de Fast Retailing Co., Ltd, l'entrée sur le marché vietnamien revêt une signification importante pour tous les membres d'Uniqlo car la région d'Asie du Sud-Est est depuis longtemps un marché principal pour cette marque.

Uniqlo souhaite apporter aux consommateurs vietnamiens des vêtements quotidiens LifeWear de haute qualité et abordables, a souligné Tadashi Yanai. En outre, son entreprise contribuera activement à l'économie ainsi qu'à la communauté où elle mène ses activités. Plus tard, Uniqlo va ouvrir plusieurs magasins à Hô Chi Minh-Ville, avant d'ouvrir une série de magasins dans d'autres villes et provinces du Vietnam.

Uniqlo est la marque phare de Fast Retailing et a pour vocation, depuis sa création en 1984, de changer la vie des gens par le biais des vêtements. Avec ses vêtements et accessoires innovants, abordables et de qualité, Uniqlo est devenue la Marque pour Tous. Uniqlo offre des basiques universels, laissant ainsi l’opportunité à ses clients d’exprimer leur propre sens du style. Actuellement, Uniqlo possède 2.000 magasins dans 20 pays du monde tels que le Japon, l'Australie, la Belgique, le Canada, la Chine, la France, l'Allemagne, etc.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.