11/06/2019 09:42
À l’occasion du centenaire de l’Union générale des Vietnamiens de France (UGVF) qui se tiendra  le 15 juin 2019 à Maubert Mutualité (Paris), il nous semble intéressant de présenter la communauté des Vietnamiens de France dans le cœur des générations contemporaines depuis 1919 par ses us et coutumes et sa jeunesse francophone dont les vibrations ici et là-bas continuent à impacter notre quotidien.
>>Nguyên Thi Kim Ngân rencontre la communauté vietnamienne
>>Fête de la mi-automne à Montreuil

Congrès de fondation de l'UGVF en avril 1976.
Photo: UGVF/CVN

Là-bas, le Vietnam est un ensemble haut en couleur de tout et de rien surtout concernant ma ville natale, Nha Trang (province de Khánh Hoà) avec son festival d’été, la culture gastronomique, les concours sur la fête de la bière, un salon de spécialités des trois régions du Vietnam et l’ambiance d’un marché rural avec des stands en bambou offrant des plats traditionnels et des fruits frais du pays. Puis, l’événement important célébré à Nha Trang et à Dà Lat est l’anniversaire du Dr. Alexandre Yersin "ông Nam" en mars de chaque année.

Ici en France, concernant la musique, deux musiciens de talent, un Hanoïen, Nguyên Thiên Dao, un Saïgonnais, Trân Van Khê ont développé un univers sonore avec les racines de leur pays natal. Tous deux ont utilisé des instruments locaux dans l’esprit d’une rencontre fusionnelle Orient-Occident.

Relation franco - vietnamien

La présidente de l'AN vietnamienne Nguyên Thi Kim Ngân aux 11es Assises de la coopération décentralisée France - Vietnam, les 1er et 2 avril dernier à Toulouse, en France. Photo: VNA/CVN

Concernant la commémoration des 40 ans des relations France - Vietnam en 2018, entre autres, deux événements culturels ont été organisés par la mairie de Versailles le 27 septembre (exposition des œuvres d’art) et au Centre Marius Sidobre d’Arcueil le 13 octobre (exposition de livres et de tableaux d’artistes du Vietnam venus pour rencontrer et discuter avec un public francophone très intéressé.

Pour la communauté, Hô Chi Minh, Pham Van Dông et Vo Nguyên Giap ont été les trois personnalités très aimées et respectées. Mais Hô Chi Minh est celui qui restera dans l’histoire du trio, l'un des grands chefs de guerre du XXe siècle, à avoir successivement défait la France et tenu tête aux États-Unis d'Amérique. Néanmoins, la géopolitique du Vietnam réside dans son désir de vivre en paix avec ses voisins et les pays avec lesquels il a fait la guerre pour gagner sa liberté et son indépendance. Il développe dès lors ses relations politiques, économiques et culturelles en particulier avec les pays de l’ASEAN et aussi avec la France. Avec la France, le Vietnam entretient des relations stratégiques.

À propos du commerce, il faudrait à la fois une expertise réelle du marché et une présence locale pour la création d’un réseau efficace, aussi bien au niveau institutionnel, professionnel que personnel, déterminant la réussite d’un projet au Vietnam. Il serait indispensable de bien s’entourer afin de mieux réussir. Il est également intéressant d’envisager la France au Vietnam comme un point de départ ou d’extension sur les marchés voisins également dynamiques comme pensent les entreprises vietnamiennes et les territoires françaises en choisissant le Vietnam comme pont et comme porte d’entrée dans l’ASEAN en particulier, lors des 11es Assises de la coopération décentralisée France-Vietnam les 1er et 2 avril 2019 à Toulouse.

Objectifs de l’UGVF

Nguyên Thi Kim Ngân (droite) remet l’Ordre de l'indépendance de la 1re classe à l’Union générale des Vietnamiens en France, le 31 mars 2019 à Paris.
Photo: VNA/CVN 

En égrenant les activités de l’UGVF ici et là-bas,  nous notons les événements organisés pour le Nouvel An du Têt, au Pavillon Baltard, la fête de la Mi-Automne au Palais des Congrès Paris-Est-Montreuil, les activités culturelles pour les enfants tous les samedis (cours de vietnamien, de chant, de danse traditionnelle, des arts martiaux, ateliers Création artisanale, sorties à thème...), le Salon du livre vietnamien et les soirées dansantes.

Récemment, en vue de soutenir les victimes vietnamiennes de l’agent orange/dioxine (VAVA) et le procès de Trân Tô Nga (versus les 26 firmes américaines et l’armée américaine ayant répandu des produits chimique toxiques pendant la guerre du Vietnam de 1961 à 1971) l’UGVF a participé à la marche du 18 mai 2019 à Paris. Plus de 60 organisations aussi bien nationales que locales sont signataires et co-organisatrices de l’événement: Association d’amitié France Vietnam (AAFV), Greenpeace, Les Amis de la Terre, Alternatiba, Nous voulons des coquelicots, Campagne Glyphosate France, Nature Right, IDL No more, Le Collectif Vietnam - Dioxine, les Citoyens Pour Le Climat, Il est encore temps, Le Mouvement de la paix, le MRAP, le comité de soutien de Trân Tô Nga, One Voice, SOS Racisme, la Fondation Good Planet apportent déjà leur soutien. Le 18 mai 2019 a été un grand jour, marquant la 7e année de mobilisation consécutive des habitants de la Terre dans le monde entier contre Monsanto, Bayer, Syngenta et toutes les transnationales qui empoisonnent la terre et les eaux de notre planète.

En effet, l’UGVF a pour but de défendre les droits et intérêts légitimes de la communauté vietnamienne, de promouvoir l’entraide dans la vie sociale, les études, l’intégration à la société française parallèlement au maintien et au développement de l’identité culturelle de la communauté, d’aider les jeunes générations à appréhender la culture vietnamienne.

Elle vise à constituer un trait d’union entre la communauté vietnamienne de France avec le Vietnam et participer activement au développement du pays d’origine.

En même temps, elle contribue au développement des relations (culturelles, économiques, scientifiques) entre la France et le Vietnam et entreprend des actions humanitaires et d’aides d’urgence.

Enfin, l’union renforce les relations entre les communautés vietnamiennes à l’étranger, en particulier en Europe.
 
Paix dans le monde et pouvoir intelligent

Un numéro artistique présenté par des membres de l'UJVF lors du Nouvel An lunaire. Photo: UGVF/CVN


Pour faire face au pouvoir intelligent des temps contemporains, il suffirait que la communauté des Vietnamiens de France soutienne et participe aux manifestations de la paix dans le monde. Dans ce contexte, le réseau France Vietnam que je coordonne a participé à la Journée internationale de la paix en 2013 et en 2018.

En 2013, le 21 septembre, les jeunes de l’UJVF (Union générale des jeunes vietnamiens de France) ont participé au projet des ONG-UNESCO "Les marionnettes s’engagent pour la paix" et ont remporté le 1er prix de l’originalité avec le DVD Thuy-An, messagère de la paix à Charleville Mézières lors de la commémoration de la journée internationale de la paix. 

En 2018,  le 28 septembre, à Tunis (Tunisie), et à Paris, le 12 octobre, les jeunes de Song-Viet (UGVF) ont présenté un court métrage Les robots de la paix à Cân Tho, Mékong, dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la paix organisée par le Comité de liaison ONG-UNESCO.
       
Raconter le centenaire de l’UGVF à travers ses activités est aussi une invitation à sa jeunesse devenue francophone à étudier la langue des ancêtres, le quốc ngữ, et à choisir la vision de la paix entre les peuples, dans le contexte du développement durable et solidaire de la globalisation.
 
 
Nguyên Dac Nhu Mai/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Les localités vietnamiennes promeuvent leur image au Royaume-Uni Les provinces de Yên Bai, Lang Son au Nord et de Dak Lak sur les hauts plateaux du Centre ont promu leurs potentialités économiques et touristiques au monde d’affaires de la ville de Manchester et de ses environs du Nord du Royaume-Uni, lors d’une conférence tenue mardi 25 juin.