16/09/2016 18:13
La visite officielle du 10 au 15 septembre en Chine du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc sur invitation de son homologue chinois Li Keqiang constitue une nouvelle force motrice poussant les relations de coopération économique et commerciale entre les deux pays, a indiqué le 15 septembre le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Lê Hoài Trung.
>>Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc termine sa visite en Chine
>>La visite du PM vietnamien largement couverte par les médias chinois
>>Communiqué conjoint Vietnam-Chine

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc (gauche) et le secrétaire général du Parti communiste et président chinois Xi Jinping, le 13 septembre à Pékin.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Il s’agit de la première visite officielle en Chine d’un haut dirigeant vietnamien après le XIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam et la première session de l’Assemblée nationale du Vietnam de la XIVe législature, et aussi du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc dans son poste à la tête du gouvernement vietnamien.

Cette visite revêt une signification très importante, traduit l’estime du Parti et de l’Etat vietnamiens pour la consolidation et le renforcement des relations de voisinage amical et de coopération intégrale avec la Chine, a souligné le vice-ministre Lê Hoài Trung aux journalistes accompagnant le chef du gouvernement.

Elle est l’occasion pour les dirigeants des deux pays de mener des discussions approfondies des mesures susceptibles de renforcer la confiance politique, impulser les domaines de coopération pragmatique, contrôler de manière appropriée les différends en mer, et ne pas porter préjudice à l’environnement de paix et de stabilité comme au développement des liens vietnamo-chinois, a-t-il indiqué.

Le développement de la relation stable, sain et durable avec la Chine est toujours un choix stratégique et une des premières priorités dans la politique extérieure du Vietnam, a affirmé le vice-ministre des Affaires étrangères.

Une cinquantaine d’activités figuraient au programme de visite en Chine du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc qui a rencontré le secrétaire général du Parti communiste chinois et président chinois Xi Jinping, et s’est entretenu avec le Premier ministre Li Keqiang.

Il a aussi rencontré le président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale Zhang Dejiang, le président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois Yu Zhengsheng, assisté à la 13e exposition Chine-ASEAN, au 13e Sommet du commerce et de l’investissement Chine-ASEAN avant de visiter la région administrative spéciale de Hong Kong.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (gauche) et le chef de l'exécutif de Hong Kong, Leung Chun-ying, le 15 septembre à Hong Kong (Chine).
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Contrôle des différends en mer

Ces rencontres et entrevues, qui se sont déroulées dans une atmosphère amicale, sincère et franche, ont obtenu de nombreux résultats importants sur les trois plans suivants : renforcement de la confiance politique, impulsion du développement équilibré et efficace des domaines de coopération pragmatique, et contrôle des différends en mer, a fait savoir le vice-ministre Lê Hoài Trung.

Primo, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les hauts dirigeants chinois sont parvenus à une large conception commune sur le renforcement continu des relations d’amitié traditionnelle et l’impulsion du développement stable et sain des relations de partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam-Chine, a-t-il précisé.

Secundo, les deux pays se sont accordés sur une série de mesures destinées à intensifier leur coopération bilatérale, notamment dans l’économie, le commerce, l’investissement, les finances, l’agriculture, l’environnement, les sciences et technologies, les communications et transports, la culture, l’éducation, le sport, le tourisme, comme leur coopération décentralisée, selon le diplomate.

Tertio, les deux parties ont convenu d’observer l’Accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement des problèmes maritimes entre le Vietnam et la Chine, de bien promouvoir les mécanismes de négociation existants, de réaliser totalement, efficacement et pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), d'élaborer au plus tôt le Code de conduite en Mer Orientale (COC), de bien contrôler les différends en mer, de s’abstenir à des actes qui pourraient complexifier et élargir les litiges, d'assurer la paix et la stabilité en Mer Orientale.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé la politique constante du Parti et de l’État vietnamien, soulignant l’importance du maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale, et la position du Vietnam qui persévère à régler les différends en Mer Orientale par des mesures pacifiques, sur la base du droit international dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.