16/07/2020 11:46
Une visioconférence sur les relations vietnamo-américaines a eu lieu dans la soirée du 15 juillet à Hanoï.

Placée sur le thème "Relations entre les États-Unis et le Vietnam et legs de la guerre: 25 ans après la normalisation", cette visioconférence a été organisée conjointement par le Comité de pilotage national chargé du règlement des conséquences des bombes, mines et des produits chimiques laissés par la guerre au Vietnam (Comité 701) et le Stimson Center, un centre d’études prestigieux à Washington, aux Etats-Unis.

Une visioconférence sur les relations vietnamo-américaines a eu lieu dans la soirée du 15 juillet à Hanoï. Photo : VNA/CVN

Cette visioconférence a vu la participation de l'ambassadeur du Vietnam aux Etats-Unis, Ha Kim Ngoc ; de l’ambassadeur des Etats-Unis au Vietnam, Daniel Kritenbrink ; du sénateur Patrick Leahy, vice-président du Comité des crédits du Sénat américain ; du colonel Le Dinh Vu, chef du bureau du Comité 701 ; ainsi que de nombreux experts, scientifiques vietnamiens et américains.

Selon les participants, la coopération dans le règlement des conséquences de la guerre était l’un des facteurs essentiels contribuant au processus de normalisation des relations entre le Vietnam et les États-Unis.

Depuis la normalisation des relations il y a 25 ans, le Vietnam et les États-Unis ont mis en œuvre de nombreuses activités de coopération au développement. Depuis la recherche des soldats disparus pendant la guerre, les deux parties ont élargi leur coopération dans le déminage et la désinfection de l’environnement pollué par la dioxine au Vietnam.

L'ambassadeur du Vietnam aux États-Unis, Hà Kim Ngoc, a tenu en haute estime l’initiative sur l’organisation de cette visioconférence dans le contexte d’évolutions complexes de la pandémie de COVID-19. L’ambassadeur vietnamien a estimé que la coopération dans le règlement des conséquences de la guerre avait joué un rôle important dans la normalisation des relations bilatérales et aidait à approfondir la confiance mutuelle.

De son côté, l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam, Daniel Kritenbrink, a constaté que les fruits de la coopération bilatérale dans plusieurs domaines comme éducation, santé, énergie et sécurité, avaient illustré la confiance mutuelle pour la paix, la stabilité et la prospérité de chaque pays.

Le sénateur Patrick Leahy a affirmé que malgré les différences, ces dernières années, le Vietnam était l’un des pays d’Asie du Sud-Est tissant une bonne relation avec les Etats-Unis. Il a déclaré espérer que les deux parties pourraient continuer de renforcer leur coopération pour une meilleure performance dans les temps à venir.

S’agissant des orientations de coopération futures dans le règlement des conséquences de la guerre, le colonel Le Dinh Vu, chef du bureau du Comité 701, a déclaré espérer que les services compétents des deux pays poursuivraient la réalisation des contenus des déclarations communes, notamment celle conclue lors de la visite du président américain Donald Trump au Vietnam en novembre 2017.

L’an 2020 marque le 25e anniversaire de la normalisation des relations entre les États-Unis et le Vietnam. Le Stimson Center a souligné que le Vietnam était un partenaire clé des Etats-Unis dans la région Indo-Pacifique. Il a indiqué que les États-Unis et le Vietnam avaient fait de grands progrès dans la construction d'un partenariat tourné vers l'avenir avec des intérêts mutuels malgré des questions historiques communes de la guerre, ses legs néfastes et une interruption de dix-neuf ans aux relations diplomatiques entre 1975 et 1994.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam