28/08/2021 18:24
Nguyên Thi Thanh Mai s’est vu attribuer le prix du "Meilleur artiste de The Factory" d’un montant d’environ 7.000 USD, en plus d’une exposition solo au Centre de l’art contemporain du même nom.

>>L’art contemporain vietnamien en quête de reconnaissance
>>Des Vietnamiens à une exposition d'art contemporain au Chili
>>L’art contemporain vietnamien présenté à Londres
 

L'œuvre ''Des vestiges" de Thanh Mai.

Photo : VNA/CVN


Le prix "Meilleur artiste de The Factory" s'adresse aux artistes vietnamiens (y compris les Vietnamiens d'outre-mer) vivant et travaillant au Vietnam, aux pratiques créatives illimitées, persistantes et expérimentales, qui ont apporté des contributions à la communauté et à la société. 

Thanh Mai, née en 1983 et vivant dans la ville de Huê, province de Thua Thiên-Huê (Centre), est titulaire d'une maîtrise en art visuel de l'Université Mahasarakham de Thaïlande. Elle est actuellement chargée de cours à la Faculté des beaux-arts appliqués de l'Université des arts de Huê. Elle a 15 ans de créativité et d'enseignement.
 

Nguyên Thi Thanh Mai, "Meilleur artiste de The Factory".


En 2018, avec un autre artiste, Thanh Mai a déjà été sélectionnée par le Musée des mémoires de guerre de l’Australie pour développer des recherches et des œuvres sur le thème de la guerre.

Auparavant, Mai avait également été invitée à faire des recherches en République de Corée (2013), au Cambodge (2014)… Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions au Vietnam, au Cambodge, en Thaïlande, au Myanmar, aux Philippines, en Indonésie… En 2014, Mai a reçu un prix du Fonds Pollock-Krasner. Elle a fait des expositions personnelles au Cambodge en 2015, et en Allemagne et en Croatie en 2016
 

Selon Thanh Mai, l'art est un outil pour observer et s'interroger.

Photo : NVCC/CVN


Selon Thanh Mai, l'art est un outil pour observer et s'interroger. Grâce aux interactions avec des migrants, d'anciens combattants, des agriculteurs ainsi que de personnes qu'elle avait rencontrées en cours de route, elle a acquis des souvenirs. À partir de là, elle envisage, questionne et raconte l'histoire et la société environnantes. 

Thanh Mai dispose de nombreuses œuvres de tous genres, de la peinture et la photographie à la sculpture et l'installation, en passant par la vidéo, l'art conceptuel... avec différents thèmes portant sur les réfugiés, anciens combattants, personnes transgenres…

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.