12/11/2020 10:46
L’enseignante vietnamienne en Anglais Hà Anh Phuong, 29 ans, du lycée de Huong Can, dans la province de Phu Tho (Nord), figure dans le top 10 meilleurs enseignants du monde sélectionnés par la Fondation Varkey.
>>Hô Chi Minh-Ville félicite près de 1.000 élèves excellents
>>Enseignement : une vie dévouée aux plus démunis

L’enseignante en anglais Hà Anh Phuong. Photo : VNN/CVN

Hà Anh Phuong est la première Vietnamienne à être classée dans le top des 10 finalistes de Global Teacher Prize (Prix mondial des enseignants) de la Fondation Varkey, avec neuf autres venus d’Italie, du Brésil, du Royaume-Uni, des États-Unis, d’Afrique du Sud, du Nigeria, d’Inde, de Malaisie et de République de Corée.

En mars dernier, Hà Anh Phuong a figuré également dans la liste des 50 meilleurs enseignants du monde de la Fondation Varkey.

Enseignante en Anglais dans un lycée dont 85% des élèves sont issus d’ethnies minoritaires, Hà Anh Phuong a réussi à profiter des technologies de l’information et de l'Internet pour relier sa classe avec d'autres classes à l'étranger. Dans le but de faire des élèves vietnamiens de la campagne des citoyens du monde, elle a développé une éducation sans frontières. Elle donne des cours gratuits non seulement à ses élèves, mais aussi à des enfants résidant dans des bidonvilles en Inde, en Afrique du Sud et en Californie, aux États-Unis.

Née dans le district pauvre de Yên Lâp, province de Phu Tho, elle a bien compris les difficultés que les élèves vivant dans les localités montagneuses rencontrent dans l’apprentissage des langues étrangères. Après être sortie de l’Université de Hanoï, elle a fait un master de pédagogie et a ensuite décidé de retourner dans son village natal pour travailler comme professeure d’anglais.

Dynamique et créative, Hà Anh Phuong a activement participé aux activités de développement des compétences professionnelles dans le monde. Elle a également partagé toutes ses expériences professionnelles avec ses collègues via l’internet.

Le prix "Global Teacher Prize" est attribué par la Fondation Varkey qui honore chaque année, depuis sa création en 2014, un enseignant pour ses contributions exceptionnelles à la profession, non seulement au profit de ses élèves mais aussi des communautés qui l’entourent. Le gagnant du prix gagne une prime d'un million de dollars. En 2019, le prix a été remis à un enseignant pauvre du Kenya grâce à ses contributions matérielles et spirituelles à son élève pour remporter un prix international.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.