13/03/2018 11:30
Duong Nguyên Mai Linh, étudiante de l’Université française Business School Skema, et ses amis, ont récemment présenté le projet ''Green Vietnam'' (Vietnam vert), afin d’améliorer l’hygiène urbaine en préservant l’environnement au Vietnam.
>>Deux Vietnamiens à l’Institut japonais de la police en mer
>>Une bouée pour seize enfants du fleuve Rouge
>>Près de 1.000 Viêt kiêu au programme «Printemps du pays 2015»

Duong Nguyên Mai Linh (en tunique ao dài rouge) et son groupe lors d'une séance de présentation du projet "Green Vietnam". Photo : VOV/CVN

Selon le rapport international sur l’indice de l’environnement, le Vietnam a une mauvaise qualité de l’air. C’est pour cette raison que Duong Nguyên Mai Linh et ses amis ont élaboré ce projet ''Green Vietnam'', pour réduire la pollution  en changeant la conscience des gens sur les déchets.

Le projet ''Green Vietnam'' (Vietnam vert) a intéressé l’adjoint au maire de la ville de Lille, Franck Hanoh, et il a été également estimé faisable. Le groupe de Mai Linh est composé de huit jeunes de différentes nationalités participant à ce projet.

Après la présentation de ce projet, son groupe a reçu des soutiens des conseillers et des partenaires. Il s’agit de l’organisation non gouvernementale ENACTUS, en activité dans 36 pays et ayant un réseau de spécialistes, qui a jugé ce projet très intéressant.

La compagnie française, Kiloutou, bailleur de fonds, qui est également le premier partenaire du projet ''Green Vietnam'', a estimé que ''Green Vietnam'' était plein d’ambition et faisable.

 

NDEL/VNA/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.