16/06/2019 09:33
Sabine et Jean-Marc Mignot font du bénévolat depuis 47 ans. Cette vie heureuse et équilibrée s’écoule merveilleusement depuis sept ans à Hô Chi Minh-Ville, puisqu’ils s’engagent quotidiennement auprès des associations caritatives Dât Viêt Charity et Gia Dinh Cô Don.
>>Mère Isabelle, une association humanitaire au Vietnam
>>Une infirmière consacre sa vie à soigner les patients lépreux
>>La jeunesse bénévole en action
>>Le volontariat, un levier pour un monde solidaire

Sabine Mignot joue du violon pour encourager les gens.
Photo: Hervé Fayet/CVN

Jean-Marc a débuté son engagement auprès des plus démunis, des oubliés, en aidant des "jeunes à la dérive" en France pendant sept ans. Il a ensuite donné neuf ans de sa vie en Inde aux personnes handicapées, entre autres, dans la banlieue de Mumbai, mais aussi dans 70 villages du Gujerat (Nord-Ouest de l’Inde) après un tsunami. Son parcours se poursuivit au Sénégal, où pendant neuf ans supplémentaires, il a consacré son action à un centre pour enfants des rues. Il se rappelle aussi toute son attention et ses gestes d’amour dans les pays de l’Est de l’Europe pendant 13 ans.

L’amour, toujours l’amour

Un couple exemplaire.
Photo: Sabine et Jean-Marc Mignot/CVN

Sabine et Jean-Marc vivent ensemble depuis 27 ans. Sabine avait quatre enfants d’un premier mariage et Jean-Marc six. Une fille est née de leur union. Donc, ils ont au total dix enfants (l’un est décédé à 14 ans des suites d’un cancer).

Au Vietnam, ils travaillent tous les deux d’arrache-pied avec l’association Dât Viêt Charity, créée et gérée par Nguyên Quôc My depuis 1998; et avec Gia Dinh Cô Don, par le Français Dominique Broncard. Leur travail consiste à assurer des dons de bourses scolaires régulières pour les enfants démunis en s’occupant notamment de lever des fonds. Mais ils organisent aussi, avec de nombreux bénévoles, l’enseignement de l’anglais, de la danse, de la musique et de la natation pour deux groupes d’handicapés des 2e et 3e arrondissements de la mégapole du Sud.

Sabine Mignot (2e à droite) offre des bourses scolaires à des enfants orphelins.
Photo: Hervé Fayet/CVN

Sabine a une grande passion dans sa vie, c’est le violon. Outre ses interventions auprès des jeunes, elle joue avec différents orchestres de chambre.

Infatigables, nos deux héros du quotidien rendent visitent aux malades de la léproserie de Ben San, dans la province de Binh Duong (voisine de Hô Chi Minh-Ville), où 72 enfants reçoivent des bourses.

À plusieurs reprises, la chaîne vietnamienne de télévision par câble VTC10 a fait parler d’eux sous forme d’interviews et de reportages.

Jean-Marc vient soutenir des jeunes trisomiques.
Photo: Hervé Fayet/CVN

Sabine et Jean-Marc Mignot se fixent encore trois ans pour passer la main, à 70 ans. À ce moment-là, ils se consacreront à une dernière priorité: le spirituel et la contemplation, et cela demande beaucoup de temps. D’ici là, ils continueront leur mission dans la joie de vivre. Ils aiment la répéter en chœur: "Les gens qui nous entourent sont formidables. Profitons de les connaître et de partager ensemble cette vie. Ils nous rendent notre vie encore plus belle et nous leur souhaitons tout l’amour du monde".

Sabine et Jean-Marc Mignot sont vraiment des exemples à suivre et à soutenir. En lisant leur histoire, ils nous donnent les larmes aux yeux et nous font réfléchir sur le sens de la vie. Aidons-les à notre tour pour le bien-être de nombreux jeunes en difficulté. 

Dât Viêt Charity: http://datvietcharity.org/
Gia Dinh Cô Don: https://www.youtube.com/watch?v=kmciaRH7bt0&amp=&t=510s

Hervé Fayet/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Vietjet lance la ligne aérienne Nha Trang - Busan La Compagnie aérienne Vietjet a officiellement lancé sa dernière liaison internationale reliant Nha Trang, la ville balnéaire prisée du Centre du Vietnam, à Busan, la célèbre ville portuaire de la République de Corée.