16/01/2016 15:05
Plus de trente personne, dont le nouveau ministre Burkinabè du Travail, Clement P. Sawadogo, ont été libérés, saints et sauf, dans la prise d'otage de l'hôtel Splendid et d'un restaurant à Ouagadougou, a appris Xinhua.

Les lieux de la prise d'otage de l'hôtel Splendid, le 16 janvier.

Photo : Reuteurs/VNA/CVN


Une vingtaine de personnes ont été tuées dans l'attaque terroriste suivie de la prise d'otage à l'hôtel Splendid et d'un restaurant à Ouagadougou, dans la nuit de vendredi 15 janvier à samedi 16 janvier. De sources hospitalières, une quarantaine de personne ont été blessées.

L'attaque contre l'hôtel a été revendiquée par Al-Qaïda au Magreb Islamique (AQMI), selon un site "djihadiste".

Les assaillants, habillés en noir cagoulées et lourdement armés, seraient au nombre de trois à quatre, s'exprimant en arabe, selon des témoins.

Parmi les détenus figurent des expatriés et des nationaux, a déclaré le ministère des Affaires étrangères du Burkina Faso.

 

Xinhua/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.