31/12/2017 14:48
Des rafales de vent pouvant atteindre jusqu'à 130 km/h et de fortes vagues sont attendues sur la façade atlantique et les côtes de la Manche dans le cadre de la tempête Carmen, a indiqué samedi 30 décembre Météo-France.
>>Washington met en place de nouvelles mesures pour aider Porto Rico
>>"Tempête du siècle", Maria dévaste Porto Rico

On prévoit de très fortes rafales sur les Alpes, possiblement sur la Côte d'Azur et la Corse. Photo : AFP/VNA/CVN

"La dépression Carmen va générer dès lundi matin 1er janvier 2018 des vents tempétueux sur une grande partie de la France. La façade atlantique sera la plus exposée", indique l'organisme de prévision sur son site.

La tempête "va aborder la France par l'ouest en fin de nuit (de dimanche 31 décembre à lundi 1er janvier), se développer entre les côtes de la Manche et le nord de la Nouvelle-Aquitaine, avant de se décaler vers l'intérieur des terres et glisser vers les régions de l'Est en fin de journée", a précisé à l'AFP le prévisionniste Sébastien Léas.

Des vents forts sont attendus, "de l'ordre de 100-110 km/h dans l'intérieur des terres, 120-130 km localement et sur le littoral", a-t-il indiqué. Par rapport aux autres tempêtes, Bruno et Ana, qui ont touché le pays en décembre, Carmen est marquée par "un phénomène aggravant pour le littoral : les coefficients de marée qui sont très élevés, au-delà de 90", a ajouté le prévisionniste.

"Cela va générer des fortes vagues, des risques de submersion sur toute la façade atlantique, possiblement également sur les côtes de la Manche", a-t-il décrit. Météo-France devrait communiquer dimanche les départements éventuellement placés en vigilance orange, une fois connus avec plus de précisions les endroits les plus touchés.

"On attend aussi dans la nuit de lundi 1er janvier 2018 à mardi 2e janvier 2018 de très fortes rafales sur les Alpes, possiblement sur la Côte d'Azur et la Corse", a poursuivi le prévisionniste.

Ce genre de phénomène "n'est pas quelque chose d'exceptionnel", a-t-il indiqué, soulignant que la France connaît entre "entre deux et cinq" tempêtes hivernales chaque année.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).