22/04/2019 21:54
Plus de 30 acteurs et musiciens amateurs ont participé, samedi 20 avril, à un programme artistique et musical traditionnel organisé annuellement par la Faculté de lettres françaises de l’Université des sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville.

>>Redonner le goût de la musique traditionnelle aux jeunes
>>Des concerts vespéraux de musique traditionnelle dans le vieux Hanoi
 

"Papa, c’est mon Paris", lors de la Soirée traditionnelle de la Faculté de lettres françaises.  


Cette année, le thème du programme artistique et musical traditionnel choisi était "Papa, c’est mon Paris", avec de nombreuses activités artistiques et musicales à propos de l’histoire d’une jeune fille et de son père. La petite parle ainsi des changements de ses pensées sur Paris où les gens ont des rêves simples et sains.


Cette belle histoire devait transmettre aussi le message positif comme quoi les jeunes doivent  se consacrer à la construction de la société et la rendre meilleure.     

L’étudiant Ngô Hoài Nguyên, acteur de la pièce Papa, c’est mon Paris, a dit: "Pour mettre sur pied cette soirée impressionnante, nous avons dû faire beaucoup d’efforts pendant deux mois. Mais nous sommes heureux, cela a été une excellente soirée et un grand succès public".

En marge du spectacle, le comité d’organisation avait également organisé des stands de pâtisserie française, une tombola et prévu de nombreux souvenirs  pour les visiteurs.

Cette soirée traditionnelle reste le plus grand événement annuel de la faculté de lettres françaises. Elle a plusieurs buts: enrichir la vie spirituelle des étudiants,   présenter une partie de la culture française mais aussi donner rendez-vous à tous les francophones et francophiles de la mégapole du Sud. 

 

Texte et photo: Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.