14/05/2019 15:40
La Sarl vietnamienne TE-FOOD a signé lundi 13 mai un protocole d’accord de coopération avec le Département de l’élevage et de la pêche du ministère laotien de l’Agriculture et des Forêts pour créer un système de gestion des troupeaux et d’information pour la prévention urgente des épizooties via les portables.
>>Renforcement du développement économique Vietnam - Laos
>>Le Vietnam et le Laos coopèrent dans l’agriculture

Le président du conseil d’administration de TE-FOOD, Dào Hà Trung (centre), et le représentant du ministère laotien de l’Agriculture et des Forêts, lors de la cérémonie de signature. Photo : VNA/CVN

Le système aide les éleveurs à fournir à tout moment des informations sur l’envergure des troupeaux et la situation épidémique. Les données aideront l’agence de gestion à mettre en place des mesures pour empêcher rapidement la propagation du virus. Le système soutient également l’élaboration de plans de production.

Le projet sera mis en œuvre dans cinq ans et coûtera 200.000 dollars. Au cours de la première année, il couvrira des fermes d’élevage porcin et s’étendra à d’autres fermes d’élevage de bétail à travers le Laos dans la deuxième année.

Le système qui vise la traçabilité de la ferme à la table, allait permettre au Laos de mieux contrôler les maladies, a déclaré le président du conseil d’administration de TE-FOOD, Dào Hà Trung lors de la cérémonie de signature.

Il va, selon lui, aider à améliorer l’efficacité et la transparence de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, assister les producteurs dans la mise en œuvre des  réglementations des pays importateurs, soutenir la construction et la promotion des marques et réduire les impacts des épidémies, des denrées alimentaires peu sûres, renforçant ainsi la confiance des consommateurs.

TE-FOOD a noué un partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural et de nombreuses localités vietnamiennes pour appliquer la technologie blockchain dans la gestion des fermes, des maladies et de l’origine des produits agricoles.

Actuellement, la société est présente dans 14 pays, dont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, la Hongrie et le Laos. Elle fait partie des 20 meilleurs fournisseurs mondiaux de technologie blockchain.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Du 27 avril jusqu’au 2 septembre, le Parc culturel de Dâm Sen, connu pour ses divertissements, ouvre ses portes tous les soirs de la semaine avec son thème "Dâm Sen by night" (Dâm Sen dans la nuit).