18/02/2017 09:40
Un beau jour de printemps, au IIIe siècle av. J.-C, sur les bords du fleuve Rouge, un pêcheur nommé Chu Dông Tu tomba amoureux de la splendide princesse Tiên Dung. Ils se marièrent le soir même.
>>La Saint-Valentin : des cadeaux pour tous les goûts


Des enfants en tenue traditionnelle interprètent la danse de  SênhTiên.

Équipés d’un bâton et d’un chapeau conique offerts par une divinité, Chu Dông Tu et sa femme sauvèrent de nombreux malades, et apprirent aux locaux à travailler la terre.

Les danses folkloriques hautes en couleurs magnifient les célébrations.

Le roi, effrayé par une rumeur de complot, décida de les faire arrêter. Le couple, uni par un amour immuable, préféra s’envoler vers le ciel. C’est sur ces lieux qu’on érigea le temple de Da Hoà, situé dans la commune de Binh Binh, province de Hung Yên (Nord).

Le long dragon passe par huit villages.

Plus de 2.000 ans après, on continue de célébrer la fête de Tông Mê au 10e jour du 2e mois lunaire en hommage au couple légendaire. Des festivités qui attirent chaque année de nombreux visiteurs venant prier les divinités pour trouver l’amour.

Des spectateurs éclatent de joie au passage  du cortège.

L’événement démarre par la longue procession de Chu Dông Tu sur une chaise à porteurs, depuis le village de Phu Trach (commune de Mê So) jusqu’au temple de Da Hoà. À sa tête, un dragon de 20 m est manipulé par une trentaine de jeunes hommes. Deux rangées de jeunes filles et de femmes, en tenue colorée, suivent le cortège en exécutant des pas de danses traditionnelles.

Arrivée au temple de Da Hoà de Chu Dông Tu sur sa chaise.

Des porteurs de drapeaux, des musiciens et d’autres participants arborant des armes traditionnelles complètent la procession. Sur 4 km, elle passe par huit villages, où les habitants la rejoignent au fur et à mesure. Une autre cérémonie s’ensuit, où l’on puise de l’eau dans le fleuve Rouge en guise d’offrande au Génie Chu Dông Tu pour lui demander une météo clémente et de bonnes récoltes pour toute l’année. Ce rite ancestral est confié à un homme âgé du village, connu pour sa droiture et sa générosité.

Texte : Thông Thiên - Mai Quynh/CVN
Photos : Viêt Cuong/VNP/CVN






 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Environ 94 millions de touristes dont 16 à 17 millions d’étrangers visés cette année Cette année, le secteur du tourisme vietnamien se fixe l’objectif d’accueillir 94 millions de voyageurs, dont 16 à 17 millions d’étrangers, et de réaliser un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de dollars.