02/12/2021 17:36
La jeune réalisatrice vietnamienne Hà Lê Diêm vient de remporter le prix de "Best Directing" (Meilleure réalisation) au Festival international du film documentaire d'Amsterdam 2021 dans la catégorie "International competition" (Compétition internationale) pour son documentaire Children in the Mist (Enfants dans la brume).
>>Un film vietnamien primé au Festival international du film de Busan
>>Inside This Peace, meilleur documentaire au Festival du film de Californie
>>Un autre prix à l’international pour le film vietnamien Đảo của dân ngụ cư
>>Qui peut remporter le Bouton de lotus d’or ?

Hà Lê Diêm lors de la cérémonie de remise des prix.
Photo : Centre TPD

Le documentaire suit Di, une jeune fille H'mông de 12 ans vivant à Sa Pa, dans la province montagneuse de Lào Cai (Nord). Selon les traditions de cette ethnie, les filles doivent se marier très jeunes, à la suite d'un "enlèvement" par le futur mari lors de la célébration du Nouvel An lunaire. Mais la jeune fille va toujours à l'école où sont enseignées des valeurs en opposition à celles reproduites dans la sphère familiale.

À partir du personnage de Di et des relations qui l'entourent, Hà Lê Diêm raconte l'histoire de l'affrontement entre coutumes anciennes et valeurs modernes.

Issue elle-même d'une ethnie minoritaire, la réalisatrice, née en 1991, a une grande empathie pour le personnage du film lorsqu'il s'agit des défis auxquels est confrontée une jeune fille vivant dans les régions montagneuses du Nord.

Une scène du documentaire "Children in the Mist" de Hà Lê Diêm.
Photo : CTV/CVN

"Quand j'étais adolescente, j'avais trois très bonnes copines. L'une d'elles s'est mariée très tôt, ce qui m'a vraiment rendu très triste pour elle. Alors, quand j'ai vu Di et ses amis s’amuser dans un jeu simulant la coutume du rite d’enlèvement de la fiancée, j’ai voulu faire ce film parce que Di me rappelait le souvenir de ma jeunesse", a partagé Hà Lê Diêm.

À l'origine étudiante en journalisme, Diêm a la passion du cinéma, ce qui l'a poussée à suivre les cours de réalisation de documentaires du Centre d'assistance et de développement des talents du cinéma (TPD). Avant Children in the Mist, elle a réalisé le film Con đi trường học (L'enfant allant à l'école) qui avait reçu le prix "Cerf-volant d'argent" en 2013 dans la catégorie "Court métrage" (il n'y avait pas eu de "Cerf-volant d'or" cette année-là). Les prix "Cerfs-volants", considérés comme l'Oscar du cinéma vietnamien, sont les récompenses que l’Association des cinéastes du Vietnam décerne chaque année aux artistes qui ont su se démarquer par leur originalité et leur créativité. Le jury avait particulièrement apprécié l’humanité, le talent narratif tout comme les très belles images du film L’enfant allant à l’école.

Situations réelles

Children in the Mist était l'une des 14 œuvres en compétition dans la catégorie "Compétition internationale". En plus du prix de la "Meilleure réalisation" (5.000 euros) pour Hà Lê Diêm, son documentaire a également remporté une mention spéciale du jury dans la catégorie "Meilleur premier long métrage".

Issue elle-même d’une ethnie minoritaire, la réalisatrice Hà Lê Diêm, née en 1991, a une grande empathie pour le personnage du film.
Photo : CTV/CVN

Pour  Hà Lê Diêm, "les réalisateurs de films documentaires doivent absolument respecter les situations réelles, ne pas mettre en scène ni interférer avec les événements filmés". "C’est à cette condition que les spectateurs peuvent approcher la vérité. Faire du cinéma d'une manière brute et directe me convient bien", indique-t-elle.

L'International Documentary Filmfestival Amsterdam (IDFA) (en français : "Festival international du film documentaire d'Amsterdam") est le plus grand festival mondial du film documentaire. Créé en 1988, il se tient depuis lors à la Leidseplein, au centre d'Amsterdam.

Le but de l'IDFA est de promouvoir la création de documentaires et de les présenter au plus large public possible. Il commença de manière modeste puis grandit jusqu’à présenter maintenant chaque année plus de 250 films, sur une période de onze jours, à un public de plus de 125.000 personnes.
 
Hoàng Lan/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.