08/03/2021 08:34
Trân Thi Ly est aujourd’hui Professeure à la Faculté d’éducation de l’Université Deakin, en Australie. Spécialisée dans les questions relatives à la mobilité étudiante à l’international, elle participe activement à rendre le Vietnam plus attractif pour les jeunes étudiants australiens.
>>Le Vietnam devient une destination attrayante pour les étudiants australiens
>>En 2016, près de 270 étudiants australiens suivront un cursus au Vietnam

La Prof.-Dr. vietnamienne Trân Thi Ly dans une salle de classe de l’Université australienne Deakin.
Photo : VNN/CVN

Originaire de la province de Quang Tri (Centre), Trân Thi Ly fut d’abord diplômée de l’Université de Huê avant d’en devenir enseignante. C’est en 2001 qu’elle obtint une bourse pour aller étudier en master à l’Université Monash, en Australie. Apres son diplôme en "éducation", elle décida de poursuivre ses recherches en faisant un doctorat, cette fois à l’Université de Melbourne. Elle fut recrutée en 2013 par l’Université de Deakin où elle est aujourd’hui professeure et récipiendaire d’un Future Fellowship, fait rare pour une chercheuse d’origine étrangère.

Trân Thi Ly a publié des dizaines d’articles sur la mobilité internationale des jeunes dans des revues et publications scientifiques. Elle est, à l’heure actuelle, la scientifique vietnamienne dotée du plus grand nombre de publications en sciences sociales, selon les statistiques du site Scopus.

"Le secteur de l'éducation devrait coopérer étroitement avec d’autres secteurs dont le tourisme, la culture et la diplomatie, pour promouvoir une image vietnamienne en tant que destination attractive pour les étudiants étrangers",

Trân Thi Ly, Professeure à l’Université Deakin

Malgré son prestige et la reconnaissance de ses pairs, il n’a pas forcément été facile au début d’enseigner auprès des étudiants australiens. En effet, "beaucoup d’entre eux étaient surpris de me rencontrer et pensaient avoir affaire à une nouvelle étudiante", dit-elle en souriant. Mais la qualité de ses enseignements finira de convaincre son public et même de les intéresser à son pays natal, le Vietnam.

Couverture d’un ouvrage que Trân Thi Ly est rédacteur général.
Photo : VNN/CVN
"Mes étudiants peuvent voir mes efforts et mon sérieux, et me respectent. Ils sont aussi intéressés lorsque je parle de la culture vietnamienne et des méthodes d'enseignement au Vietnam", explique-t-elle.

La mobilité des jeunes étudiants
comme thème de recherche


Son thème de recherche, la mobilité étudiante internationale, a permis à Trân Thi Ly de créer des partenariats avec de nombreux chercheurs et laboratoires dans le monde, au Vietnam bien sûr, mais aussi  en Chine, Grande-Bretagne, Malaisie, Japon, Taïwan, Hong Kong (Chine), Pays-Bas, États-Unis…

Aujourd’hui professeur titulaire d’une université australienne, ses recherches s’intègrent aussi dans des programmes du gouvernement australien. Ainsi, un de ses projets de recherche s'est concentré sur l'analyse de l'impact de l'apprentissage à court terme et des stages des étudiants australiens au Vietnam dans le cadre du programme New Colombo Plan.

Selon les statistiques du ministère australien des Affaires étrangères, de 2014 à 2018, le nombre d’étudiants australiens ayant effectué une partie de leurs études ou des stages au Vietnam dans le cadre du programme New Colombo Plan a été multiplié par cinq. Le nombre a atteint, en 2019, 3.600 personnes.

Le Vietnam est ainsi devenu la quatrième destination préférée des étudiants australiens, après la Chine, l'Inde et l'Indonésie, pour effectuer des formations de courte durée ou des stages.

Le Vietnam attire de plus en plus d’étudiants étrangers.
Photo : TPO/CVN

Et cette tendance n’est pas étrangère au travail Trân Thi Ly qui souhaite développer les mobilités des pays du Sud vers ceux du Nord. "C'est une mobilité inversée. On dit souvent que les étudiants vietnamiens partent étudier à l'étranger. Mais dans le cadre de ce projet, nous analysons un nouveau phénomène, qui est important et qui a du potentiel pour le Vietnam, celui de la venue des étudiants de pays développés tels que l'Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni au Vietnam pour faire leurs études ou effectuer des stages de courte durée", résume-t-elle.

Rendre le Vietnam attractif
pour les étudiants australiens


Via ce programme de recherche, Ly cherche à comprendre les leviers d’action afin de transformer le Vietnam en une destination de prédilection durable pour les étudiants australiens. La coopération éducative et académique étant un des piliers d’une coopération bilatérale saine et égalitaire.

Les voyages d’étude des étudiants australiens au Vietnam restent pour le moment de courte durée et s’étend la plupart du temps sur trois mois. Ce temps sur place est divisé en trois : un temps d’apprentissage et de compréhension de la culture, un temps d’étude et un temps de stage.

Cette manière de procéder permet ainsi d’ouvrir le secteur éducatif sur d’autres secteurs, comme celui du tourisme, de la culture et de l’entreprise.

Il est à parier que nous verrons davantage de jeunes australiens au Vietnam une fois que la crise du COVID-19 sera passée.
 

Distinctions
 
2019, nommée l'une des 50 femmes les plus influentes du Vietnam par Forbes Vietnam (catégorie recherche-éducation)

2019, prix de recherche sur collaboration internationale de l’Université Deakin

2019, prix d'honneur dans la catégorie "Meilleur livre" de la Comparative International Education Society's Study Abroad & International Students SIG, pour le livre International Student Connectedness and Identity: Transnational Perspectives

Trân Thi Ly a participé au projet "Donner de l'amour - recevoir du bonheur" avec trois collègues pour nourrir l'amour de la lecture et encourager l’habitude de la lecture pour les enfants pauvres dans les régions éloignées du Vietnam.
 
 
Hoàng Phuong - Thuy Nga/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte de la nature immaculée dans le Outre de nombreux sites touristiques réputés, le "royaume des grottes" de Quang Binh attire également les passionnés de découvertes avec ses destinations immaculées et peu connues.