28/06/2019 23:00
iPhone, iMac, iPod... Apple doit presque tous ses succès commerciaux depuis plus de 20 ans à la créativité de sa star, le Britannique Jony Ive, qui a décidé de quitter la marque à la pomme pour fonder son propre cabinet de création.

>>Apple rappelle d'anciens MacBook Pro pour risque de surchauffe de batterie
>>L'App Store, comme des airs de talon d'Achille pour Apple
 

Jony Ive (gauche) et Tim Cook, à Cupertino (Californie), le 12 septembre 2018.
Photo: AFP/VNA/CVN


Le cordon n'est cependant pas coupé: Jonathan Ive, 52 ans, devenu l'un des designers industriels les plus célèbres au monde, continuera à travailler pour le géant technologique via sa nouvelle entreprise, baptisée LoveFrom, qui devrait voir le jour en 2020.

"Jony est une figure singulière dans le monde du design et son rôle dans la renaissance d'Apple est gigantesque, depuis le révolutionnaire iMac en 1998 à l'iPhone" en 2007 ou encore le nouveau siège du groupe en Californie, l'Apple Park, a dit le patron d'Apple Tim Cook, dans un communiqué, à propos de Sir Jonathan, anobli par la reine d'Angleterre il y a quelques années.

Il doit quitter officiellement son poste de chef design d'Apple dans le courant de l'année.

Son départ coïncide avec un moment-clé de l'histoire d'Apple, qui cherche à un nouveau souffle dans les services au moment où les ventes d'iPhone patinent.

M. Ive, connu pour ses tenues décontractées, est sans nul doute l'artisan du succès commercial des produits d'Apple, réputés pour leur design soigné, épuré voire minimaliste, comme l'affectionnait le mythique patron-fondateur Steve Jobs.

Décédé en 2011, Steve Jobs voulait que les produits électroniques soient faciles à utiliser et esthétiquement attrayants, y compris à l'intérieur des appareils, là où le client ne mettrait pourtant jamais un oeil. C'est le duo Jobs-Ive qui a scellé le style esthétique Apple, qui deviendra marque de fabrique et atout marketing majeur.

"Irremplaçable"

"Si j'avais un partenaire spirituel chez Apple, ce serait Jony. Jony et moi imaginons la plupart des produits ensemble, puis on fait venir les autres en disant +Alors, qu'est-ce que vous en pensez", dit un jour de lui Steve Jobs, selon la biographie référence de ce dernier écrite par Walter Isaacson (2011).

Après la traversée du désert connue par Apple dans les années 1990, le Britannique est celui qui a su mettre en musique les exigences nées de l'imagination féconde de l'ingérable Steve Jobs, en concevant notamment l'iMac. Cet ordinateur de bureau à la coque arrondie, colorée et translucide, signera le début de la renaissance du groupe avant d'autres produits à succès, comme l'iPhone.

Né à Londres en 1967, Jonathan Ive est aussi derrière le lecteur mp3 iPod, l'ordinateur portable ultra fin MacBook Air ou encore la tablette iPad... Mais il a aussi dessiné "l'intérieur" des iPhone: le design du système d'exploitation mobile iOS.

Au début des années 1990, oeuvrant dans le cabinet de design Tangerine, celui qui pensait avoir "de vrais problèmes avec les ordinateurs" tant il les trouvait difficiles à apprivoiser, fut approché par Apple qui cherchait un consultant en design, selon son récit sur le site du Design Museum de Londres.

"Après presque trente ans et d'innombrables projets, je suis particulièrement fier du travail accompli pour créer une équipe de design (...) qui est sans équivalent", a écrit Jony Ive jeudi 27 juin dans le communiqué d'Apple.

Preuve de sa place incontournable dans l'ADN d'Apple, son départ surprise a été fraichement accueilli par les marchés. Vers 23h00 GMT, le titre perdait encore 0,75% dans les échanges électroniques post-clôture.

Son départ "crée un vide" au sein de l'entreprise car "il est clairement irremplaçable et a été l'une des personnes les plus importantes d'Apple ces dernières décennies", confirme l'analyste Daniel Ives, du cabinet Wedbush, tout en notant que la collaboration future entre le cabinet LoveFrom et Apple atténuait le coup pour le groupe.

De fait, M. Ive ne sera pas remplacé au poste de "Chief design officer", ce sont deux responsables actuels du design qui seront aux manettes en interne après son départ.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.