26/02/2019 19:37
Selon l’Agence France Presse (AFP), le 2e Sommet États-Unis - République populaire démocratique de Corée (RPDC) est une excellente occasion pour le Vietnam d’attirer les touristes étrangers.
>>2e Sommet États-Unis - RPDC: opportunité pour le tourisme vietnamien
>>Sommet États-Unis - RPDC: une série d’activités touristiques prévues

Le 2e Sommet États-Unis - RPDC est une bonne opportunité pour attirer les touristes étrangers au Vietnam. Photo: Hoàng Phuong/CVN

À travers l’histoire d’un étudiant britannique désirant se rendre au Vietnam pour assister à cet événement historique, l'AFP a relaté les préparatifs minutieux du Vietnam.

Quand Lee Parry a appris que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump se rencontreraient à Hanoï, il a su qu'il souhaitait faire partie de l'événement et a rapidement réservé un billet.

Il a rejoint le circuit "Sommet Vietnam Trump - Kim" organisé par une agence de voyage. "C'est beaucoup mieux que de le voir sur Twitter ou Facebook", a déclaré cet étudiant britannique de 36 ans vivant en Chine.

"Pouvoir les voir en chair et en os était trop beau pour laisser passer l'occasion", a-t-il ajouté

Au programme, plusieurs monuments fréquentés à Hanoï: le mausolée de Hô Chi Minh, le Musée de la guerre et l'ancienne prison "Hanoï Hilton" où des prisonniers de guerre américains, y compris John McCain, ont été détenus pendant la guerre du Vietnam.

Sont également inclus certains sites spécifiques liés au sommet, tels que le Melia Hotel, où le président Kim Jong-un doit séjourner.

"Si ce sommet est couronné de succès, nous sommes témoins d'une histoire en devenir", a déclaré le directeur du Young Pioneer Tours (YPT), Gareth Johnson.

Le centre-ville historique de Hanoï était également rempli de sympathisants qui, tout comme le groupe YPT, souhaitaient être témoins de l'histoire.

"Je suis allé à Singapour pour le premier sommet et maintenant je suis ici parce que je souhaite juste le meilleur. J'espère qu'ils établiront une bonne connexion ici", a déclaré un touriste sud-coréen, agitant le drapeau vietnamien.

La ville grouillait de journalistes ces derniers jours avec quelques 2.600 journalistes inscrits pour couvrir le sommet mercredi et jeudi.

"C’était génial, je n’avais jamais vu autant de journalistes à un seul endroit, c’était donc amusant de faire partie de ce battage publicitaire", a déclaré Neel Sapre, un homme d’affaires indien.

Selon l'AFP, les chemins de fer vietnamiens ont également pris part à l'action en proposant les trajets en train gratuits à tous les journalistes inscrits pour couvrir le sommet jusqu'à la fin du mois de mars.

Cherchant également à tirer le meilleur parti de cet événement, le Vietnam doit dévoiler mardi 26 février une "collection de timbres spéciaux" à l'occasion du Sommet de Hanoï.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam