07/01/2019 22:00
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Nguyên Xuân Cuong a travaillé lundi 7 janvier à Hanoï avec une mission du Parlement européen conduite par sa vice-présidente Heidi Hautala en visite de travail au Vietnam du 7 au 9 janvier.
>>Pour la mise en œuvre efficace de la Loi sur la sylviculture
>>Bonnes perspectives de l’exportation des produits à base de bois
>>Le Vietnam renforce sa coopération agricole avec l'UE et la Belgique

Séance de travail entre les experts européens et le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le 7 janvier à Hanoï. Photo: NNVN/CVN

Le ministre Nguyên Xuân Cuong a hautement apprécié les relations de coopération très développées entre le Vietnam et l’Union européenne (UE), en particulier dans le domaine de l’investissement.

L’UE dispose d’une bonne gouvernance, en particulier d’un niveau technologique très élevé, qui contribue de manière importante à stimuler l’économie vietnamienne. La relation bilatérale s’est sans cesse élargie et a rapporté des résultats positifs.

En ce qui concerne le développement durable, les deux parties ont bâti un partenariat de développement reposant sur deux piliers principaux: l’économie maritime et le développement forestier. Concernant la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), l’UE a émis un "carton jaune", avec neuf recommandations visant à développer la pêche durable qui correspondent également aux tâches fixées par le Vietnam en vue de la pêche durable.

Avec la collaboration de l’UE, le Vietnam a aussitôt perfectionné ses institutions et sa législation pertinentes, notamment la promulgation de la Loi sur les produits aquatiques qui contient ces neuf recommandations.

Développement sylvicole

Le Vietnam attache une grande importance au développement sylvicole. Le pays compte actuellement plus de 14 millions d’hectares de forêts, avec une couverture forestière de 41,65%. Son économie sylvicole avec la participation de 4.500 entreprises, a réalisé un chiffre d’affaires à l’export de plus de 9 milliards de dollars.

La signature de l’Accord de partenariat volontaire (VPA) du Plan d’action sur l’application de la législation forestière, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT) entre le Vietnam et l’UE offre des opportunités permettant au pays de restructurer son économie sylvicole, a fait savoir le ministre Nguyên Xuân Cuong.

Selon la vice-présidente du Parlement européen, Heidi Hautala, l’INN et le VPA/FLEGT représentent deux règles performantes de l’UE. Le VPA/FLEGT est le deuxième accord qu’elle a signé en Asie, après l’Indonésie. Heidi Hautala a déclaré que l’accord créerait de la transparence et aurait un effet d’ entraînement dans la chaîne de production ainsi que pour d’autres pays.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Au Vietnam, une merveille naturelle peut en cacher une autre Le célèbre site de voyage Lonely Planet répertorie les destinations offrant des vues spectaculaires au Vietnam telles que la baie de Ha Long, la grotte de Son Doong, l'île de Phu Quôc...