20/07/2015 18:11
Tout récemment, le groupe vietnamien de technologies FPT est devenu le premier fournisseur étranger de services de télécommunications au Myanmar. Le président du groupe, Truong Gia Binh, parle de son plan de développement.
Le groupe FPT est la première entreprise étrangère à recevoir au Myanmar la licence pour la création d’infrastructures et la fourniture de services de télécommunications NFSI - Network Facilities Service-Individual. Délivrée par le ministère birman des Communications et des Technologies de l’Information, cette licence, qui a pris effet le 6 juillet, a une validité de 15 ans.

Le Myanmar est un des marchés clés de la stratégie de mondialisation de FPT qui couvre 19 pays.  Photo : Vietnam+/CVN

Six grands groupes birmans ont reçu cette licence, FPT étant la première compagnie à capitaux 100% étrangers à l’obtenir. FPT est autorisé à créer un réseau d’infrastructures pour donner une base solide au développement de services internet dans ce pays, à offrir des services de télécommunications fixes nationaux et internationaux, à construire, à maintenir et à louer des infrastructures de télécommunications et d’autres services tels que télévision sur internet (IPTV), jeux en ligne, médias électroniques (e-News), commerce électronique (e-commerce), hébergement de sites Internet, etc.
 
Le Myanmar est un des marchés clés de la stratégie de mondialisation de FPT qui couvre 19 pays. En février 2013, ce groupe a ouvert un bureau de représentation dans ce pays et la compagnie FPT Myanmar a été créée en juillet 2013 afin d’évaluer et d’exploiter les opportunités de développement dans ce pays. En novembre 2014, FPT a déposé le dossier pour demander la licence d’opération dans les infrastructures de télécommunications. FPT Myanmar compte 60 employés, dont 35 Birmans, et a réalisé un chiffre d’affaires de 13,5 millions de dollars en 2014.
 
Truong Gia Binh, président du groupe FPT. Photo : Vetnam+/CVN

La vitesse de l’Internet au Myanmar est très lente aujourd’hui. Ainsi, par exemple, les entreprises ne peuvent pas réaliser d’affaires en utilisant Skype, et les possibilités de communication par courriel sont très limitées. En outre, les frais sont très élevés, des centaines de fois, voire des milliers de fois, ceux du Vietnam, a déclaré Truong Gia Binh. Le coût de services d’ADSL au Myanmar fournis par les entreprises locales est d’environ 30 dollars/Mbps par mois, contre 1 à 2 dollars au Vietnam.
 
En août prochain, une délégation de dirigeants de haut rang du groupe FPT ira au Myanmar pour discuter d’un plan détaillé. Selon les prévisions, FPT va installer en premier des câbles optiques sur une grande échelle dans les grandes villes du Myanmar. Puis il déploiera d’autres services, notamment de télévision internet (IPTV), de jeux en ligne, de journal en ligne... FPT trouve dans ce pays de larges opportunités parce que le taux de 56 millions de Birmans ayant accès à Internet reste modeste, a indiqué Truong Gia Binh.

Thuy Tiên/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.