30/03/2018 11:36
>>UE : un tiers du commerce effectué avec les États-Unis et la Chine
>>La Chine presse États-Unis et République populaire démocratique de Corée de dialoguer "au plus vite"

Une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis ne profiterait à personne et porterait vraisemblablement un coup à toutes les économies, a déclaré jeudi 29 mars le ministre singapourien des Finances, Heng Swee Keat.  Il n'est dans l'intérêt de personne que les différends commerciaux entre la Chine et les États-Unis dégénèrent en une guerre commerciale, a dit le ministre lors d'un point de presse organisé à l'approche de la 4e réunion conjointe des ministres des Finances et des gouverneurs de banque centrale des pays membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) qui doit se tenir les 5 et 6 avril. Les membres de l'ASEAN apportent depuis longtemps un soutien appuyé au libre échange et continueront à progresser dans cette direction, a dit M. Heng, dont le pays assure cette année la présidence tournante de l'ASEAN. Singapour surveille la situation et il est encore trop tôt pour se prononcer sur la façon dont les choses vont se terminer, a-t-il estimé. Le ministre a dit que lors de la prochaine réunion, les participants vont se focaliser sur trois thèmes complémentaires : la croissance durable, la nécessité d'encourager l'innovation et le renforcement de la résistance aux événements inattendus ou aux attaques délibérées, tels que les catastrophes naturelles et les atteintes à la cybersécurité. Ils vont également travailler sur l'innovation numérique et l'augmentation des capacités dans des domaines émergents, tels que l'analyse de données volumineuses, a-t-il souligné.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Fête printanière de Côn Son - Kiêp Bac à Hai Duong

La cérémonie d’ouverture de la fête traditionnelle de Côn Son et de commémoration du 685e anniversaire du décès du vénérable Huyên Quang (1334-2019), troisième fondateur de la secte bouddhique Trúc Lâm (Forêt de bambous), s’est tenue mercredi 20 février dans la province de Hai Duong (Nord).