04/02/2020 09:40
>>La secrétaire générale de l’OIF, Michaëlle Jean, aux Jeux Olympiques d’hiver

Le représentant permanent de la Chine auprès de l'ONU, Zhang Jun, a déclaré lundi 3 février que le gouvernement chinois attachait une grande importance à la sécurité des Jeux olympiques d'hiver de Pékin, qui doivent se tenir en 2022. Il a tenu ces propos à l'occasion du lancement par l'ONU du "Programme mondial pour la sécurité des grands événements sportifs et pour la promotion du sport et de ses valeurs en tant qu'outil de prévention de l'extrémisme violent". M. Zhang a fait remarquer que le gouvernement chinois avait commencé dès 2015 à se préparer en matière de sécurité pour cet événement, comme l'a demandé le Comité international olympique (CIO), et que les sites olympiques en cours de construction avaient déjà été intégrés au dispositif de sécurité global. "Nous allons créer un centre de sécurité, un centre de commandement et de contrôle, et un centre de renseignement, ainsi que divers mécanismes interactifs entre les différents sites qui accueillent les jeux, afin de garantir la sécurité, le bon déroulement et la réussite des Jeux olympiques d'hiver", a-t-il affirmé. Insistant sur l'importance des événements sportifs, le diplomate chinois a indiqué que ceux-ci fournissaient aux athlètes de différents pays, nationalités, cultures et couleurs de peau une plate-forme capitale pour améliorer leur compréhension mutuelle, renforcer les échanges entre les peuples et favoriser l'intégration sociale. Les événements sportifs permettent également d'attirer davantage de jeunes vers le sport, de stimuler l'économie et le commerce, et d'apporter des contributions positives à la paix et au développement dans le monde, a-t-il ajouté.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.