04/05/2018 16:58
Le ministre-président flamand Geert Bourgeois conduira une délégation de 65 entreprises belges au Vietnam dans une bonne semaine pour explorer les opportunités d’investissement et de commerce dans le pays, a-t-on appris lors d’une rencontre organisée par l’Alliance belgo-vietnamienne (BVA) et Flanders Investment and Trade (FIT).

>>Vietnam et Belgique promeuvent les relations de coopération bilatérale
>>Forum sur l'accord de libre-échange Vietnam-Union européenne
>>Vietnam - Belgique : porter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur
 

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois.
Photo: Kim Chung/CVN

La visite devrait aider les entreprises à mieux appréhender les potentialités et opportunités d’affaires inexploitées ainsi que les possibilités d’élargir la coopération bilatérale, a déclaré jeudi 3 mai l’ambassadeur du Vietnam en Belgique, Vu Quang Anh.

Les deux pays s’efforcent de porter leurs relations au niveau de partenariat stratégique dans des domaines spécifiques, a-t-il souligné à la délégation avant son voyage au Vietnam prévu du 13 au 18 mai dans le cadre des activités de célébration des 45 ans des relations diplomatiques bilatérales.

"L’Accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam (EVFTA), une fois signé et ratifié, ouvrira davantage de possibilités de coopération aux entreprises vietnamiennes et belges, ce qui aiderait à renforcer les investissements belges au Vietnam dans les domaines forts du Royaume tels que la construction navale, l’agriculture, les hautes technologies et les énergies propres", a-t-il indiqué.

De son côté, le ministre-président flamand Geert Bourgeois a loué le Vietnam pour sa croissance notable, de 6% à 7% par an durant ces trois dernières décennies, son succès dans l’attration d’investissements étrangers et l’intégration de réformes commerciales et administratives.

Coopération en termes d’économie et de formation

Appréciant l’importance que représente le Vietnam pour la coopération en matière d’économie et de formation, il a souhaité des échanges commerciaux équilibrés, lorsque la Flandre n’exporte que 492 million d’euros de biens vers le Vietnam et en importe jusqu’à 2 milliards d’euros.
 

L’Accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam aura un impact très important sur les filières des fruits et légumes des deux parties.
Photo: Minh Dông/VNA/CVN


De son côté, Philippe Appeltans, représentant de VBT spécialisé dans l’exportation de fruits et légumes, a fait part à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) son désir de présenter aux consommateurs vietnamiens des produits excellents mais méconnus au Vietnam, comme la poire belge qui s’est fait un nom sur certains marchés asiatiques. Il a également estimé que l’EVFTA aurait un impact très important sur les filières des fruits et légumes des deux parties.

Pascal Cleppe, directeur des ventes d’Exportslachthuis De Coster, une entreprise dotée d’une tradition sur le marché de la viande de boucherie en Europe, a lui indiqué vouloir se renseigner sur les opportunités de vente au Vietnam, constatant une énorme demande du marché vietnamien en certains abats comestibles qui sont beaucoup moins achetés en Europe qu’en Asie. 


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.