24/10/2021 12:00
Aurélia Nguyên est directrice générale du programme COVAX qui a pour mission de garantir une distribution équitable des doses de vaccins à travers le monde. Cette Franco-Vietnamienne a été classée par le magazine Time comme l’une des 100 personnalités à suivre de près cette année.
>>Le Vietnam prend en marche le train des vaccins anti-COVID-19
>>Les États-Unis envoient deux millions de doses de vaccin Moderna au Vietnam
>>Ensemble, nous vaincrons le COVID-19 !

La directrice générale du programme COVAX, Aurélia Nguyên.
Photo : CTV/CVN

Aurélia Nguyên, aujourd’hui sous les feux des projecteurs en tant que directrice générale du programme COVAX, est revenue dans différents journaux sur ce qui la lie avec le pays d’origine de son père.

"Mon père est né à Hô Chi Minh-Ville. Il m’a raconté beaucoup de ses bons souvenirs d’enfance dans son pays natal. Quand j’ai eu 20 ans, j’ai eu pour la première fois l’opportunité de venir au Vietnam et de découvrir les souvenirs d’enfance de mon père, de rencontrer des proches et de visiter des tombes de mes ancêtres", a partagé Aurélia Nguyên au journal Tuôi Tre (Jeunesse) à propos de son lien spécial avec le Vietnam.

"La santé du monde est entre ses mains"

C’est en octobre 2020 qu’Aurélia Nguyên a été nommée directrice générale du programme COVAX, qui vise un accès équitable à travers le monde aux vaccins. Ce programme est codirigé par trois organismes mondiaux que sont la Coalition pour les innovations en matière de préparation et aux épidémies (CEPI), l’Alliance du vaccin (GAVI) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le rôle d’Aurélia Nguyên est de coordonner l’approvisionnement et la livraison des doses pour les pays et territoires participant au programme COVAX. Elle a été classée par le magazine Time comme l’un des 100 personnalités à suivre de près cette année, soulignant que la "santé du monde est entre ses mains".

Jusqu’au 28 septembre 2021, le COVAX a permis de livrer plus de 300 millions de doses à 142 pays, a-t-elle déclaré. D’ici la fin de 2021, ce programme entend vacciner au moins 20% de la population de 91 pays et territoires, a-t-elle ajouté.

Selon elle, il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles il n’y a toujours pas assez de doses de vaccins pour les pays à faible revenu. La première est qu’au moment où le COVAX pouvait commencer à collecter des fonds en 2020, les pays riches ont commandé presque toutes les doses alors disponibles. Aujourd’hui, le principal problème est que tout le monde est confronté à des retards imprévus dans les délais d’approvisionnement initialement convenus avec les fabricants de vaccins, en raison d’une multitude de problèmes tels que des rendements réduits, le temps nécessaire pour les approbations réglementaires et la complexité de la distribution et de la logistique des vaccins.

"Nous avons également été confrontés à d’autres défis, tels que l’interdiction des exportations de vaccins par l’Inde, qui a gravement affecté notre approvisionnement initial", a souligné Aurélia Nguyên.

La bonne nouvelle est qu’aujourd’hui la production mondiale de vaccins sûrs et efficaces a considérablement augmenté de sorte que le COVAX peut espérer recevoir le nombre de doses de vaccin nécessaires.

Accélérer l’envoi des doses vers le Vietnam

Le Vietnam déploie depuis juillet 2021 la plus grande campagne de vaccination anti-COVID-19.
Photo : VNA/CVN

Lors d’une réunion en ligne avec Aurélia Nguyên tenue en septembre dernier, le Premier ministre Pham Minh Chinh a invité le COVAX à appeler les pays qui n’ont pas besoin de vaccins à les céder au Vietnam. Il a également insisté sur le fait que le COVID-19 est une question mondiale qui nécessite donc une approche globale. Il a appelé à promouvoir une coopération internationale étroite et efficace pour repousser et contrôler la pandémie, et un accès équitable aux vaccins et médicaments via les mécanismes multilatéraux et bilatéraux.

Le chef du gouvernement vietnamien a remercié le COVAX pour son soutien très précieux et significatif dans l’allocation et la redistribution des vaccins au pays.

Le Vietnam donne la priorité à la santé de sa population et s’efforce d’atteindre la couverture vaccinale aussi rapidement possible, a-t-il affirmé, indiquant que le pays déployait depuis juillet 2021 la plus grande campagne de vaccination de son histoire.

Évoquant les difficultés rencontrées par le Vietnam en matière d’approvisionnement en vaccins, le Premier ministre a demandé au COVAX d’accélérer l’envoi de doses vers son pays.

D’autre part, le Premier ministre a fait d’autres suggestions : que ce programme se coordonne avec Moderna pour envoyer les doses de deuxième injection au Vietnam ; qu’il aide à mettre en liaison le Vietnam avec les pays se retrouvant avec des stocks de vaccins ou ceux dont les stocks non utilisés pouvant faire l’objet d’un emprunt ou d’un rachat ; que le COVAX participe au renforcement de la coopération internationale en matière de technologie pour la production de vaccins et de médicaments et l’accès aux sources de vaccins pour les moins de 18 ans.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a également confirmé le soutien du Vietnam au programme. Déjà contributeur à hauteur de 500.000 USD, le pays continuera d’apporter ses contributions, et participera activement aux efforts mondiaux de prévention et de lutte contre la pandémie.

Aurélia Nguyên a partagé sa compréhension des difficultés actuelles du Vietnam et ses besoins urgents de vaccins. Elle s’est dit impressionnée par les résultats positifs de son pays d’origine dans la prévention et le contrôle du COVID-19, affirmant que ledit programme considère le Vietnam comme l’un des modèles en matière de prévention de l’épidémie et de mise en œuvre de la vaccination.

La directrice exécutive a enfin remercié et félicité le Vietnam en tant que l’un des rares pays en développement à avoir apporté des contributions financières au mécanisme COVAX, démontrant son engagement et son étroite coopération avec le programme ainsi que sa responsabilité dans la mise en œuvre des efforts mondiaux de prévention et de contrôle de la pandémie.
 
Phuong Nga - VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.