01/10/2020 00:13
Une exposition sur le chef-d'oeuvre Truyên Kiêu (Histoire de Kiêu) du grand poète et homme de culture du monde Nguyên Du avec 73 versions en 21 langues a eu lieu du 12 au 29 septembre à Paris, en France.
>>255e anniversaire de la naissance et 200e anniversaire de la mort de Nguyên Du
>>Kim Vân Kiêu fait un tabac sur la scène du ballet

La chercheuse de la littérature orientale Nguyên Thi Sông Huong à l’exposition sur le Truyên Kiêu, le 30 septembre à Paris.
Photo : Toàn Tri/VNA/CVN

L'exposition sur l'oeuvre Truyên Kiêu est le fruit du processus de collecte de la chercheuse de la littérature orientale Nguyên Thi Sông Huong, une Viêt kiêu de France originaire de la province centrale de Hà Tinh, pays natal du grand poète Nguyên Du. Avec une passion pour l’œuvre Truyên Kiêu et une haute détermination, après près de deux ans de collecte, cette femme a rassemblé 73 versions en 21 langues différentes pour donner la naissance de ladite exposition.

Ayant la passion pour la littérature depuis sa tendre enfance et notamment le Truyên Kiêu, Nguyên Thi Sông Huong a élaboré le plan d’organisation des événements à la mémoire du grand poète Nguyên Du en 2020.

Pour continuer d’irradier l’amour de Truyên Kiêu au sein de la communauté des Vietnamiens en France, et des Français amoureux de la littérature vietnamienne, à côté de l’organisation de ladite exposition, la chercheuse Sông Huong a réalisé une collection de timbres à l’occasion de la célébration du 255e anniversaire de la naissance et du 200e anniversaire du décès du grand poète Nguyên Du. Près de 3.000 timbres utilisant des peintures illustrant le Truyên Kiêu dessinées par le peintre Claudia Borcher (en Allemagne) et le peintre Ngoc Mai (au Vietnam) ont été diffusés au début de septembre.

Ces activités ont été soutenues activement par l’ambassade du Vietnam en France, le Centre culturel vietnamien en France, des chercheurs de la littérature vietnamienne, des Vietnamologues en France et dans le monde. Selon les prévisions, 1.500 timbres seront utilisés dans les lettres diplomatiques de l’ambassade du Vietnam en France.

Enfin, la chercheuse Sông Huong a pris l'initiative de rassembler toutes les versions de traduction de Truyên Kiêu et les exploiter au service des études sur cette œuvre littéraire.

Le Truyên Kiêu ou Kim Vân Kiêu est un poème vietnamien écrit au début du XIXe siècle par Nguyên Du (1765-1820). Cette œuvre est un roman de 3.254 lignes composé en vers Lục-bát (6-8 syllabes), une forme de versification de la poésie traditionnelle vietnamienne.

Il raconte la vie, les épreuves et les tribulations de Thuy Kiêu, une belle et talentueuse jeune femme, qui a dû sacrifier son amour et sa vie pour sauver sa famille. Le Truyên Kiêu est considéré comme l'œuvre littéraire vietnamienne la plus importante jamais écrite et a été traduit en plus de 20 langues avec 35 versions.

Le poète Nguyên Du, également connu sous le nom de plume Tô Nhu et Thanh Hiên, a été reconnu en 2003 par l'UNESCO avec 93 autres personnes, en tant qu'homme de culture du monde. Par ailleurs, en 2013, cette organisation onusienne a recommandé les pays membres de célébrer le 250e anniversaire de la naissance de Nguyên Du avec 108 autres célébrités du monde.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Relance du tourisme à Hanoï La pandémie de COVID-19 est considérée comme contrôlée au Vietnam, en particulier à Hanoï. Ainsi, le tourisme dans la capitale veut saisir l’opportunité de se relancer à toute vitesse en promouvant ses nombreuses activités touristiques et en veillant à la sécurité sanitaire de la ville.