25/02/2020 09:12
Une équipe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) est arrivée lundi en Italie pour aider les autorités italiennes à comprendre la situation face à l'épidémie de COVID-19, a annoncé l'OMS lundi soir 24 février.
>>COVID-19 en Italie : le sport lui aussi en quarantaine

L'Italie a signalé une croissance rapide des cas confirmés en laboratoire d'infection à COVID-19 depuis le 21 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'OMS a indiqué dans un communiqué de presse qu'à ce stade, la priorité était de limiter la transmission interhumaine du virus, et que l'équipe d'experts dirigée par l'OMS allait fournir un soutien à l'Italie en matière de gestion clinique, de prévention et de contrôle de l'infection, de surveillance et de communication des risques.

Selon le communiqué, l'Italie a signalé une croissance rapide des cas confirmés en laboratoire d'infection à COVID-19 depuis le 21 février. Une enquête initiale menée par les autorités italiennes révèle l'existence de plusieurs groupes de cas dans différentes régions du nord de l'Italie, avec des preuves de transmission locale de la maladie.

"Alors que l'on s'attendait à une transmission locale limitée du COVID-19 dans les pays en dehors de la Chine, l'augmentation rapide du nombre de cas signalés en Italie au cours des deux derniers jours est préoccupante. Cependant, il convient également de souligner que selon les données actuelles, dans la majorité des cas - soit quatre cas sur cinq - les personnes touchées ne présentent que des symptômes légers ou nuls", a précisé l'OMS.

L'OMS a indiqué que les autorités sanitaires italiennes mettaient actuellement en œuvre des mesures visant à empêcher la transmission du virus, avec notamment la fermeture des écoles et des bars, ou encore l'annulation des événements sportifs et d'autres rassemblements de masse dans les zones touchées. Ces mesures correspondent à la stratégie de confinement actuellement mise en œuvre à l'échelle mondiale pour stopper la propagation du COVID-19, a déclaré l'OMS.

"Le COVID-19 est un nouveau virus que nous devons prendre très au sérieux. La mission déployée en Italie est l'un des moyens par lesquels l'OMS/Europe apporte son aide aux pays de la région. Nous travaillons d'arrache-pied avec les Etats membres pour nous assurer qu'ils sont prêts à faire face au COVID-19, en les préparant à l'apparition de nouveaux cas et à une éventuelle propagation localisée", a indiqué le Dr Hans Kluge, directeur régional de l'OMS pour l'Europe.

"L'OMS soutient le gouvernement italien dans ses efforts et son engagement visant à contrôler l'épidémie et à gérer des cas déclarés d'une manière efficace. C'est le moment de faire preuve de solidarité et de coopération, et de travailler ensemble pour protéger la santé de tous", a ajouté le Dr Kluge. L'OMS a indiqué que les pays d'Europe continuaient à se préparer et à prendre des mesures pour faire face à de nouveaux cas de COVID-19.

"Cela implique de déterminer un moyen de détecter rapidement les malades, de tester des échantillons de cas suspects, d'assurer le contrôle des infections et la gestion des cas de manière à minimiser le risque de propagation du virus, et de maintenir la communication avec le public", a précisé l'OMS dans le communiqué.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Mót Hôi An : quand jus de citron rime avec tourisme local Si le jus de citron est une boisson bien ordinaire, le restaurant Mót à Hôi An en a créé sa propre recette pour devenir une des adresses les plus fréquentées de cette vieille ville de la province de Quang Nam (Centre).