07/02/2018 20:35

>>Ebola : l'épidémie se développe plus vite que les moyens mis en œuvre pour y faire face
>>Fièvre aphteuse : état d'urgence sur une île au Japon

Le gouvernement régional de Minas Gerais, le deuxième État le plus peuplé du Brésil, a revu à la hausse le bilan des victimes de l'épidémie de fièvre jaune, qui est monté mardi 6 février à 61 morts, soit 25 de plus que le 30 janvier. Selon un communiqué émis par le secrétariat d'
État à la Santé, 164 cas confirmés de fièvre jaune ont été signalés, dont 151 hommes et 13 femmes. Au total, 301 autres cas potentiels sont en cours d'examen. Jusqu'à présent, aucun cas n'a été signalé chez des individus vaccinés contre cette maladie. Trois des décès sont survenus à Belo Horizonte, la capitale de l'État, et 15 autres dans sa banlieue. Le secrétariat à la Santé a souligné que le taux de mortalité de l'épidémie était de 37,2%. Minas Gerais est l'État le plus affecté, de même que Sao Paulo et Rio de Janeiro, ce qui a conduit les autorités régionales et fédérales à lancer ensemble des campagnes de vaccination massives.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.