04/06/2020 22:02
La société vietnamienne THADI a développé ses activités dans le secteur agricole du Cambodge au cours des trois dernières années, créant des emplois pour 3.500 travailleurs locaux.
>>Fusion-acquisition : des projets d’envergure en 2019

Dans une ferme de THADI, au Cambodge. Photo : Vu Hùng/VNA/CVN

Alors que des dizaines de milliers de travailleurs au Cambodge ont perdu leur emploi à la suite de la pandémie de COVID-19 depuis le début de 2020, les activités de THADI sont toutefois maintenues à un niveau stable.

Les fermes de l'entreprise au Cambodge créent des emplois permanents pour les personnes démunies avec un salaire mensuel compris entre 250 et 400 dollars.

Fort d’un système de logements, des programmes de formation professionnelle sur place, des soins de santé et des écoles pour les enfants des ouvriers, les fermes de THADI offrent une bonne chance aux Vietnamiens au Cambodge de changer leur vie et d’apporter un nouvel avenir aux jeunes générations, a affirmé Sim Chy, président de l’Association Khmer-Vietnam au Cambodge, dans le cadre d’une visite des fermes Snoul (province de Kratie) et Daunpenh (province de Rattanakiri) de THADI les 2 et 3 juin. 

Créée en 2018, la société THADI est le fruit de coopération entre le constructeur automobile vietnamien Thaco Group et le groupe Hoàng Anh Gia Lai (HNG) pour investir dans l'agriculture au Cambodge.

THADI et HNG exploitent quelque 84.000 hectares de terres agricoles au Vietnam, au Laos et au Cambodge. Rien qu’au Cambodge, les deux sociétés ont investi à plus de 50.000 ha dont 34.000 ha des arbres fruitiers.

Cette année, THADI prévoit de récolter plus de 300.000 tonnes de fruits de ses fermes au Cambodge, et de recruter 8.000 travailleurs locaux pour élargir ses activités.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai