29/06/2021 09:34
Van Gogh au coeur de l'un des plus grands centres commerciaux au monde : l'entreprise française Culturespaces, spécialisée dans les expositions 2.0, va ouvrir en juillet un centre d'art numérique à Dubaï, l'émirat étant devenu un haut-lieu du tourisme international pendant la pandémie.
>>Aux Pays-Bas, les derniers sabotiers défendent leur art
>>L'impression 3D pour faire dialoguer art et science à Beaubourg
>>"Prison Art", le succès des sacs de luxe fait par des détenus mexicains

Des visiteurs d'une exposition à Dubaï produite par Culturespaces avant l'ouverture officielle en juillet de ce nouveau centre d'art numérique, le 28 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Sur fond de musique classique et de soul, des œuvres du peintre néerlandais Vincent van Gogh s'affichent en grand sur le sol et les murs d'une salle obscure, offrant une expérience "immersive" aux visiteurs, à la manière de l'Atelier des Lumières de Paris.

"Notre mission est de rendre l'art accessible à tous, de pouvoir partager cette nouvelle manière de découvrir l'art avec le plus grand nombre de personnes possible", a déclaré Catherine Oriol, directrice du futur centre d'art Infinity des Lumières, au Dubai Mall.

L'entreprise derrière ce projet, Culturespaces, a ouvert plusieurs centres d'art numériques en France, en Corée du Sud et s'apprête à en lancer un à New York en 2022.

Selon Mme Oriol, Dubaï a été choisi en tant que "hub" international, entre les millions de visiteurs internationaux et les expatriés représentant 90% de la population de l'émirat.

"Nous espérons à l'avenir pouvoir créer de nouvelles expositions en lien avec la région, la calligraphie, la poésie", a assuré Mme Oriol.

"Pour nous il est très important de pouvoir connecter notre site avec le pays", a-t-elle ajouté.

Avec peu de pétrole et l'économie la plus diversifiée du Golfe, Dubaï, l'un des sept émirats qui composent les Émirats arabes unis, a largement misé sur le tourisme et les divertissements ces dernières années.

Dubaï organise à partir d'octobre 2021 l'Exposition universelle, reportée l'année dernière en raison de la crise sanitaire.

L'émirat a été l'une des premières destinations touristiques à ouvrir ses portes aux visiteurs internationaux en juillet 2020, en pleine pandémie.

La cité-État, connue pour ses gratte-ciels gigantesques et ses îles artificielles, accueillait environ 16 millions de visiteurs par an avant la crise sanitaire.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.