16/11/2021 22:25
La doctoresse vietnamienne Nguyên Thuy Quynh, maître de conférences à l'Université RMIT en Australie, vient d'être élue par le quotidien national The Australian comme la chercheuse de premier rang en Australie sur les composites en 2021, avec ses travaux de recherche et de fabrication de matériaux ignifuges pour protéger les maisons et autres constructions contre les incendies de forêt.
>>Deux Vietnamiens dans la liste des meilleurs scientifiques asiatiques
>>Une Vietnamienne reçoit le prix “Jeunes talents féminins internationaux” à Paris

La doctoresse Nguyên Thuy Quynh.
Photo : VNA/CVN

Dans le cadre d'un projet de recherche indépendant, parrainé par la Fondation L'Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science, la doctoresse Nguyên Thuy Quynh a réussi à fabriquer un matériau qui a des effets ignifuges et augmente l'efficacité de l'isolation thermique des maisons. Ce revêtement est également respectueux à l'environnement, car il est fabriqué à partir de déchets industriels et de construction. Selon les prévisions, ce nouveau matériau sera disponible sur le marché australien d'ici un an.

Partageant ce projet de recherche, la scientifique Nguyên Thuy Quynh a dit que l'Australie était fortement touchée par le changement climatique, avec l'augmentation de la fréquence et de la gravité des incendies de forêt, constituant une grande menace pour la vie des gens, l'environnement et les maisons. Elle a avancé l'idée de faire un revêtement supplémentaire sur les bâtiments qui peut aider à prolonger le temps de résistance jusqu'à ce que le feu des incendies soit passé.

La doctoresse Nguyên Thuy Quynh, 38 ans, s'est rendue en Australie pour travailler comme doctorant en génie civil à l'Université de Melbourne en 2011, après avoir obtenu son diplôme de l'Université de technologie de Hanoï. Actuellement, elle est cheffe d'un groupe de recherche sur les matériaux ignifuges et les systèmes de construction avancés à l'Université RMIT.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.