08/06/2014 00:55
Une délégation de la Commission des relations extérieures du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV), conduite par son vice-président Nguyên Huy Tang, a été reçue vendredi 6 juin à Phnom Penh par Tep Ngorn, membre du Comité permanent et chef du Bureau du CC du Parti du peuple cambodgien (PPC).

Tep Ngorn, également deuxième vice-président du Sénat cambodgien, a apprécié les résultats de la coopération intégrale entre les deux partis ces derniers temps.

 
Le chef du Bureau du CC du Parti du peuple cambodgien (droite) reçoit le 6 juin à Phnom Penh le vice-président de la Commission des relations extérieures du Comité central (CC) du PCV, Nguyên Huy Tang.
Photo : Chi Hung/VNA/CVN


Il a affirmé que le PPC et le peuple cambodgien feraient de leur mieux pour préserver, cultiver et porter l'amitié traditionnelle entre le Vietnam et le Cambodge à une nouvelle hauteur.

Il a demandé aux deux parties de continuer de coopérer étroitement, de renforcer l'échange d'informations et d'expériences pour mettre en oeuvre efficacement les accords de coopération entre les deux partis et les deux pays.

Tep Ngorn a exprimé son étonnement devant l'implantation illégale par la Chine de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 dans la zone maritime du Vietnam alors que les deux pays ont signé l'Accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement de la question de la Mer Orientale.

Il a également fait part de son inquiétude sur la situation en Mer Orientale avant de demander aux parties concernées de réagir de manière diligente, d'accélérer les négociations pour régler les différends par des mesures pacifiques et dans le respect du droit internationale, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).

Intensifier les relations entre les deux Partis et les deux États

Lors de la rencontre, Nguyên Huy Tang a informé des résutats de son entretien avec les responsables du Bureau du CC du PPC avant de proposer certaines mesures pour intensifier les relations entre les deux Partis et les deux États.

Il a également informé de l'implantation illégale de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 par la Chine en pleine zone économique exclusive et dans le plateau continental du Vietnam, affirmant que son pays était déterminé à protéger sa souveraineté par des mesures pacifiques et dans le respect du droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), et de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC).

Le même jour, la délégation vietnamienne a travaillé avec une délégation du PPC, conduite par Som Soeun, membre et vice-président du Bureau du CC du PPC.

Durant son séjour, elle a travaillé avec des responsables des organisations et comités du Parti de Phnom Penh et des provinces de Kongpong Cham, de Kongpong Thom et de Siem Reap ainsi qu'avec ceux du Conseil du développement du Cambodge (CDC).

Elle s'est rendue également à l'ambassade du Vietnam au Cambodge et dans certaines entreprises vietnamiennes menant des activités dans ce pays.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.