01/11/2018 19:17
Une délégation de la Commission de la pêche du Parlement européen, dirigée par son porte-parole Mato Gabriel, a eu mercredi 31 octobre une séance de travail avec les autorités de la ville de Hai Phong (Nord) pour discuter des efforts de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), conformément aux exigences de la Commission européenne.
>>Lutte contre la pêche illicite: une délégation du Parlement européen à Binh Dinh
>>Le vice-président de l’AN Phung Quôc Hiên reçoit une délégation européenne
>>Le Premier ministre reçoit une délégation de la Commission de la pêche du Parlement européen

Le porte-parole de la Commission de la pêche du Parlement européen, Mato Gabriel.
Photo: VNA/CVN

Le vice-président du Comité populaire de Hai Phong, Lê Khac Nam, a informé que sa ville possédait une côte de 125 km et environ 4.000 km² de mer avec des ressources variées et une zone de pêche en commun Vietnam - Chine.

Le responsable de Hai Phong a espéré que via sa tournée au Vietnam, la Commission de la pêche du PE comprendra mieux la détermination du système politique, de la société et des habitants vietnamiens dans la fin des activités de la pêche illicite et le développement de l’aquaculture de manière durable et responsable.

S’exprimant lors de cette séance de travail, le porte-parole de la Commission de la pêche du Parlement européen, Mato Gabriel a estimé que les organes compétents du Vietnam modifiaient des politiques, des lois pour lutter efficacement contre la pêche illicite.

Le même jour, la délégation de la Commission de la pêche du Parlement européen  s'est rendue au port de Ngoc Hai, arrondissement de Don Son et à l’établissement de crevetticulture aux normes VietGAP de Nguyên Van Khoe, dans l’arrondissement de Duong Kinh.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.