10/12/2019 17:26
Dans le cadre de sa visite en France la semaine dernière, l’auditeur général de l’État, Hô Duc Phoc, a travaillé avec des responsables de l’École nationale d'administration (ENA) à Strasbourg.
>>Une délégation de l’Audit d’État du Vietnam aux États-Unis
>>L’Audit d’État accélère l’application des TI

L'auditeur général de l'État, Hô Duc Phoc (gauche), et Vincent Bréhier, chef de la Division du contrôle et des études législatives de l’Assemblée nationale française.
Photo: KTNN/CVN

Hô Duc Phoc a informé les responsables de l’ENA des mesures appliquées par l'Audit d'État du Vietnam pour promouvoir la mise en œuvre de sa stratégie de développement jusqu’en 2020 et pour bien assumer la présidence de l’Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI) durant le mandat 2018-2021.

Il a exprimé le souhait d’étudier des expériences françaises pour que l'Audit d'État du Vietnam puisse renforcer ses capacités d’organisation, de gestion, d’administration, améliorer l’efficacité de ses activités professionnelles, intensifier ses contributions au processus de réforme des finances publiques et administrative.

Alexandre Trân Chuong, manageur sénior pour l’Asie et l’Amérique de l’ENA, a affirmé que son école était prête à envoyer des experts au Vietnam pour aider l'Audit d'État dans la formation de cadres ainsi qu’à accueillir des cadres vietnamiens pour participer à des formations organisées par l’ENA.

Auparavant, à Paris, la délégation de l'Audit d'État du Vietnam a eu des séances de travail avec des responsables de l’Assemblée nationale française, dont Sylvie Malgouyard, administratrice-adjointe de la Division de la coopération interparlementaire, revelant du Service des affaires internationales et de défense, et Vincent Bréhier, chef de la Division du contrôle et des études législatives, revelant du Service des finances publiques.

Hô Duc Phoc a déclaré que cette visite en France était l’une des activités principales du projet de modernisation des finances publiques financé par l'Union européenne (PFMO-UE).

La Cour des comptes française est l’un des partenaires importants de l'Audit d'État du Vietnam et un membre actif du projet PFMO-UE, a-t-il affirmé.

Il s’agit d’une bonne occasion pour les deux parties de partager leurs expériences, de promouvoir des initiatives et recommandations visant à améliorer l’efficacité de la coopération entre les institutions supérieures de contrôle des finances publiques (Supreme Audit Institutions - SAI) et les organes législatifs, a-t-il ajouté.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants