13/01/2018 18:39
Une délégation de la Commission centrale de sensibilisation et d’éducation du Parti communiste du Vietnam (PCV), conduite par son vice-président Pham Van Linh, a effectué du 8 au 12 janvier une visite de travail en Malaisie.
>>Échange artistique Malaisie - Vietnam à Hanoï
>>Vietnam - Malaisie : stimuler la coopération dans les domaines potentiels

Le vice-président de la Commission centrale de sensibilisation et d’éducation du PCV, Pham Van Linh.
Photo : VNA/CVN

Les Vietnamiens se sont entretenus avec le secrétaire général de l'Organisation nationale pour l'unité malaise (UMNO), Tengku Adnan Tengku Mansor, qui a tenu en haute estime les activités extérieures du Vietnam, notamment l’organisation avec succès de l’Année de l’APEC 2017.

Il a souhaité que les deux pays coopèrent plus étroitement dans le règlement de la question de pêcheurs illégaux vietnamiens. Il a rappelé que lors des rencontres avec les dirigeants vietnamiens, le président malaisien Najib Razak est convenu d’accélérer l’accueil des travailleurs vietnamiens, notamment ceux bien qualifiés.

Pham Van Linh a estimé le rôle de la Malaisie au sein de l’ASEAN comme lors des forums internationaux. Il a estimé très développées les relations Vietnam-Malaisie, notamment celles entre l’UMNO et le Parti communiste du Vietnam.

Il a remercié l’UMNO dans l’accélération du règlement de la question de pêcheurs illégaux vietnamiens, ajoutant que le Vietnam appliquait des mesures de sensibilisation et d’encouragement de ses pêcheurs pour qu’ils puissent mieux comprendre la loi du Vietnam et le droit international. Il a demandé  à la partie malaisienne de régler cette question dans un esprit humanitaire et le respect du droit international.

À propos de la question de la Mer Orientale, Pham Van Linh a demandé à la Malaisie de continuer de coordonner avec le Vietnam dans le règlement de cette question par des mesures pacifiques, diplomatiques et dans le respect du droit international.

Il a informé le secrétaire général de l’UMNO du développement socio-économique du Vietnam, des tâches essentielles comme le maintien du rythme de croissance, la lutte contre la corruption, le perfectionnement de l’institution, le soin à la santé de la population.

Il a partagé le problème du réseau social et ses effets sur la vie de la population, tout en affirmant position du Vietnam de respecter la liberté de presse et les activités de presse conformes à la loi.

Travailler avec l’Institut
de recherche maritime de Malaisie


Pham Van Linh (centre) lors d'une séance de travail avec l'Agence Vietnamienne d'Information. 
Photo : Van Diêp/VNA/CVN 

La délégation de la Commission de sensibilisation et d’éducation du Parti a travaillé avec les responsables de l’Institut de recherche maritime de Malaisie (Maritime Institute of Malaysia - MIMA).

Les deux parties ont discuté de l’économie maritime, dont les secteurs du pétrole, de la pêche, du transport maritime et du tourisme maritime, outre la sentence arbitrale relative à la procédure engagée par les Philippines contre la Chine concernant les revendications de cette dernière en Mer Orientale et les mesures actuelles pour cette question.

Elles ont convenu de resserrer la coopération entre MIMA et les organes concernés du Vietnam.

Les Vietnamiens ont aussi travaillé avec l’Agence de presse de Malaisie Bermana. Son président, Azman Ujang, a tenu en haute estime les relations de coopération entre son agence et l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).

"Bermana souhaite acquérir davantage d’informations sur le développement du Vietnam, notamment dans l’agriculture", a-t-il dit, tout en soulignant que la VNA était une forte agence de presse de la région avec ses bureaux de représentation implantés dans des continents du monde.

Pham Van Linh a discuté avec les responsables de Bermana de la situation de presse au Vietnam, de son développement socio-économique et culturel.

Enfin, il a souhaité que Bermana renforce l’information sur le Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.