28/06/2019 23:28

>>Le Maroc et l'UE mettent fin à un long processus de négociation en signant l'accord de pêche
>>Le Maroc et l’UE entament les négociations dans le domaine de la pêche

Une déclaration conjointe de l'Union européenne et du Maroc adoptée jeudi 27 juin à Bruxelles à l'occasion de la 14e session du Conseil d'Association UE - Maroc pose les bases d'un renforcement de la coopération entre les deux partenaires. Co-présidée par Federica Mogherini, haute représentante de l'UE chargée des Affaires étrangères et la Politique de sécurité, et Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, cette session a ouvert la voie à la relance du partenariat UE - Maroc. Les discussions ont permis aux deux partenaires de s'engager dans une stratégique commune, à aborder les défis de l'espace euro-méditerranéen. Ces défis concernent aussi bien le développement durable, la mobilité que la migration. "Il faut pour cela protéger les personnes, créer des voies légales de la migration", a insisté Mme Mogherini qui entend avoir une autre approche sur les défis. "Nous devons transformer nos défis en opportunités à travers une coopération renforcée et équilibrée", a-t-elle ajouté. Cette déclaration marque une volonté des partenaires de travailler ensemble dans le cadre multilatéral et global. Ils envisagent ainsi de renforcer la coopération trilatérale entre l'UE, le Maroc et les partenaires africains, tant en matière de développement durable et de lutte contre le changement climatique que sur les questions de paix et de sécurité dans le continent africain. Donner une nouvelle impulsion au partenariat UE - Maroc après un demi-siècle de coopération, telle est la détermination de l'UE et du Maroc.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.