07/02/2021 07:58
Pour répondre aux normes requises par les marchés importateurs, les provinces de Bac Liêu et Soc Trang ont modernisé leurs élevages de crevettes en appliquant de nouveaux processus plus durables et en intégrant les hautes technologies.
>>Les modèles de crevetticulture de haute technologie en pleine expansion
>>Bac Liêu deviendra un centre de production de crevettes du pays
>>Les exportations de crevettes bondissent en sept mois
>>Des élevages de crevettes se modernisent grâce à une aide belge

La province de Soc Trang compte actuellement près de 55.000 ha destinés à l’élevage de crevettes d’eau saumâtre, et celle de Bac Liêu, plus de 136.000 ha.

Ces deux localités du delta du Mékong sont en train de restructurer massivement leur modèle en priorisant l’élevage de crevettes d’étang au fond pavé et ceci afin de minimiser les épidémies. Les hautes technologies facilitent cette modernisation. En particulier, de nombreuses fermes ont appliqué les nouveaux processus techniques recommandés par les experts pour garantir des normes de crevettes propres, réduire l’utilisation des produits chimiques, antibiotiques et médicaments microbiologiques.

Un modèle de crevetticulture de hautes technologies à Kiên Giang, inspiré des modèles d’élevage sûr généralisés dans la province de Bac Liêu.

Application d’avancées technologiques

Depuis trois ans, le modèle d’élevage de crevettes muni de pavés en plastique au fond de l’étang à Soc Trang représente environ 30% de la superficie totale. Grâce à un contrôle strict des épidémies, le rendement des étangs double ou même triple par rapport aux modèles d’élevage précédents. C’est le cas de la ferme de crevettes de Tân Nam de la Société par actions alimentaire de Sao Ta, basée dans la commune de Vinh Tân, dans le chef-lieu de Vinh Châu. La ferme utilise des micro-organismes de clonage, cultivés pour résister aux souches bactériennes sur les crevettes. Avec des centaines de bassins d’une superficie totale de 270 ha, la ferme de crevettes de Tân Nam a réalisé une production allant jusqu’à 1.000 tonnes, pour sa première phase, en un an, soit le double de son objectif initial.

Le rendement et la production des crevettes d’élevage augmentent progressivement chaque année. On prévoit que la production de cette entreprise atteindra  3.500 tonnes en 2021.

Deuxième pas en avant

Les efforts menés pour garantir des crevettes de qualité sans utiliser de produits chimiques ni d’antibiotiques portent leurs fruits. En dix ans, Bac Liêu s’est faite connaître avec de nombreux nouveaux modèles et modes d’élevage de crevettes high-tech. Les projets d’investissement dans les infrastructures régionales appliquant les hautes technologies sont aujourd’hui réalisés sur une superficie de plus de 100 ha, pour un capital total de 175 milliards de dôngs.

Dans cette province, la production annuelle de crevettes est estimée à 155.000 tonnes, grâce à la construction de 190 écloseries de crevettes et plus de 100 adresses d’incubation destinées à nourrir les variétés de crevettes, celles-ci produisant annuellement environ 30 milliards de larves de crevettes. Par ailleurs, ce sont 20 usines de transformation des produits aquatiques, d’une capacité totale de conception de près de 135.000 tonnes, qui ont vu le jour. Tous ces investissements permettent de prévoir une exportation annuelle de plus 60.000 tonnes prochainement.

Application des systèmes technologiques d’économie d’eau, utilisation des appareils de fourniture en oxygène, usage des distributeurs alimentaires automatiques, revêtement des sols des bassins d’élevage pour minimiser les maladies, refus d’utiliser des antibiotiques dans les aliments pour crevettes..., telles sont aujourd’hui les solutions qui se répandent rapidement au Vietnam afin d’améliorer la qualité de la production.
 
Texte et photos : Truong Giang/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Pour développer l'écotourisme dans le Parc national d'U Minh Thuong Afin de développer l'écotourisme et d’en faire un secteur économique représentant une position importante dans la structure du secteur des services, le Parc national d'U Minh Thuong dans la province méridionale de Kiên Giang se concentre sur l'amélioration de la qualité et la diversification des activités touristiques.