16/06/2021 10:01
La société Star Telecom (Unitel), une coentreprise entre le groupe Viettel Group et Lao Asia Telecom, a remis mardi 15 juin à l'ambassade du Vietnam à Vientiane 200 millions de kips (environ 22.000 USD) pour contribuer au Fonds de vaccins contre le COVID-9 du Vietnam.

>>Vietnam - Laos : entretien en ligne entre les ministres de la Défense
>>Un journal lao salue le soutien du Vietnam au Laos dans sa lutte anti-COVID-19
 

La société Star Telecom remet à l'ambassade du Vietnam à Vientiane une somme d'assistance au Fonds de vaccins contre le COVID-9.
Photo : VNA/CVN


S'exprimant lors de la cérémonie de remise, Luu Manh Hà, directeur général de Star Telecom, a précisé qu'en tant que coentreprise de télécommunications entre le Vietnam et le Laos, le personnel de l'entreprise comprenait bien sa responsabilité pour le développement des deux pays. Par conséquent, dès que le Premier ministre Pham Minh Chinh a lancé un appel à contribuer au Fonds de vaccins contre le COVID-19, la société a décidé de lui répondre.

Selon M. Hà, ce sont les sentiments de tous les cadres et employés laotiens et vietnamiens travaillant chez Star Telecom, avec le souhait de se joindre au gouvernement et au peuple vietnamiens dans la lutte contre le coronavirus.

Pour sa part, l’ambassadeur Nguyên Ba Hung a exprimé sa gratitude pour le geste de Star Telecom, affirmant que cette société n'était pas seulement un symbole de succès, mais aussi l'une des c
œntreprises ayant considérablement contribué aux activités sociales au Laos.

Bien que le pays et le peuple du Laos soient plus difficiles que le Vietnam, ces derniers jours, de nombreuses organisations, unités et entreprises laos sont venues à l’ambassade du Vietnam pour remettre d’argent de soutien au fonds, le montant s’élevant près de 600.000 d'USD, a-t-il annoncé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.