19/06/2021 08:32
"Des terrains de jeu pour enfants". Guidée par cette idée, l’architecte paysagiste Chu Kim Duc et son entreprise sociale Think Playgrounds ont construit depuis 2014 plus de 300 espaces de ce genre dans diverses localités.
>>Des aires de jeux gratuites pour les enfants de Hanoi
>>Et si les jeux traditionnels revenaient… en enfance
>>Espace de jeu pour enfants au cœur de Hanoï


L’architecte paysagiste Chu Kim Duc, 41 ans, est directrice et co-fondatrice de l’entreprise sociale Think Playgrounds spécialisée dans la conception et la construction de terrains de jeu pour enfants. En 2020, elle a fait partie du Top 100 des femmes inspirantes dans le monde de la Radio-télévision britannique BBC.

"C’est pour moi une reconnaissance de l’importance des terrains de jeu dans la vie des enfants. Ceux-ci contribuent à la fois au développement physique et psychologique des enfants", confie-t-elle.   

Des terrains de jeu pour les enfants

Diplômée de l’Université d’architecture de Hanoï, Chu Kim Duc a obtenu une bourse pour continuer ses études en France. Devenue architecte paysagiste, elle est ensuite rentrée au Vietnam pour ouvrir un bureau d’études. 

Malheureusement, le métier de paysagiste n’étant pas encore pleinement reconnu, elle n’a pas pu s’y épanouir comme elle le souhaitait : "Jai dû alors changer de métier, travaillant dans la production de films documentaires ou d’arts. Et puis, la chance m’a souri : la rencontre avec Judith Hensen m’a rendu à ma profession bien-aimée", confie la paysagiste.

L’histoire remonte en effet à 2014, lorsque cette Américaine, Judith Hensen, était en visite à Hanoï Elle s’intéressait en particulier aux terrains de jeu pour enfants qui étaient encore rares à ce moment-là.

Chu Kim Duc se souvient : "À l’époque, elle m’avait confié : +Votre capitale est très jolie mais il est regrettable qu’elle manque d’aires de divertissement pour les enfants+". L’Américaine avait alors l’intention d’offrir à Hanoï une somme qu’elle avait héritée de ses parents pour la construction d’un terrain équipé de toboggans prenant la forme d’une tortue dans le secteur environnant le lac de l’Épée restituée. Le projet est resté au stade de l’idée sachant que le lac et ses alentours constituent un espace patrimonial protégé. Mais le souhait de Hudith Hensen a inspiré Chu Kim Duc : "Dès 2014, le premier projet de notre groupe volontaire a été mis sur les rails, celui de la construction d’un terrain de jeu pour enfants sur les berges du fleuve Rouge", se rappelle l’architecte. 

Prendre soin des espaces publics

L’apparition du terrain de jeu sur la berge du fleuve Rouge et la cérémonie d’inauguration ont marqué les esprits de la population locale. Les enfants prenaient du plaisir et les parents prenaient conscience de l’importance de ces jeux pour leurs enfants. Petit à petit, plusieurs communautés ont pris contact avec Chu Kim Duc pour créer d’autres projets de ce genre.


L’architecte paysagiste Chu Kim Duc.
 
C’est en 2016 que l’entreprise sociale Think Playgrounds a été créée à l’initiative de Chu Kim Duc, rassemblant déjà un grand nombre de personnes. Dirigée par l’architecte paysagiste, Think Playgrounds connait une véritable réussite commerciale, dont les bénéfices vont entièrement à la création de terrains de jeu.

Nguyên Tiêu Quôc Dat, co-créateur de Think Playgrounds, explique que l’entreprise sociale construit ses terrains de jeu en suivant des critères bien précis. En premier, le terrain doit disposer d’objets recyclés, ce qui permet de nourrir l’esprit créatif des enfants et de protéger l’environnement. En second, l’entretien du terrain est très important et doit impliquer toutes celles et ceux qui l’utilisent. Pour que les habitants s’approprient vraiment le lieu, Think Playgrounds n’hésite pas à mobiliser leur contribution, de l’étape de construction à celle de mise en service. "Si le terrain de jeu est entretenu régulièrement, son existence pourra durer de nombreuses années", indique Quôc Dat, collaborateur actif de Kim Duc. 

En quelques années seulement, Thinh Playgrounds a déjà construit près de 200 terrains communautaires et une centaine de terrains privés. L’entreprise se fixe comme objectif d’inaugurer un nouveau terrain de jeu par mois. L’ouvrage le plus récent mis en service date du 27 mars 2021, dans le quartier de Phuc Xa, à Hanoï.    

Questionnée sur l’avenir de Thinh Playgrounds, sa directrice ne cache pas sa confiance et son ambition : "Nous continuerons de construire des terrains de jeu pour enfants, mais nous envisageons aussi la mise en place de véritables espaces aménagés au profit de tout le monde, adultes, personnes âgées, jeunes, etc. L’important est de faire prendre conscience que l’on vit dans les espaces publics et que l’on doit les respecter".

Texte et photos : Think playrouds - Nghia Dàn/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.